La nouvelle dimension

A Petit-Goâve, ils ont déposé les armes

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram

A Petit-Goâve, ils ont déposé les armes

Les hommes armés qui se font appeler «Rebelles » opérant sur la Nationale Numéro II à hauteur de Petit-Goâve ont remis une dizaine d’armes à feu dimanche et lundi à des représentants de la Société Civile régionale. Les rebelles, opérant à Cutis et Maraud, avaient remis un premier lot de 5 armes, dimanche. 24 heures après, un deuxième groupe, celui opérant à Barrette, en a déposé autant.

Ces individus qui, pendant plusieurs mois ont terrorisé la population et les usagers de la Région des Palmes, ont fait ce geste suite au dialogue initié par l’ancien député Déus Jean-François et le prêtre Miguel Auguste.

« En notre qualité de citoyens, et conscients des méfaits que le comportement que ces jeunes de la zone de Curtis et de Maraud pouvait avoir sur la Paix, la sécurité et le développement de toute la région de Petit-Goâve, nous avons initié des contacts avec eux et nous avons pu les convaincre à déposer et remettre les armes », se justifient Deus Jean François et Miguel Auguste qui attendent que ceux qui détiennent encore des armes fassent le même geste.

Me Jean-François et le père Augustin se sont dirigés par la suite au commissariat de Petit-Goave où ils ont remis les 10 armes en présence du juge de paix de ce ressort.

Facebook Comments

A lire aussi...