signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Actu du jour

A la une du 5 février 2016

  • La société haïtienne cherche à réconforter Liliane Pierre-Paul que le président de la République a tenté de dénigrer dans un tube carnavalesque. Ainsi, ce 5 février 2016, un vibrant hommage a été rendu à la journaliste. La cérémonie a été organisée, à l’initiative de l’organisation Consultations et Résultats, à l’hôtel Karibe Convention Center, en présence de nombreuses personnalités, dont l’écrivain Lionel Trouillot et le juriste Gérard Gourgue qui ont salué le courage de la voix du Journal de 4 heures.  La Directrice de programmation de la Radio Télé Kiskeya a reçu, lors de cet événement, deux plaques d’honneur.
  • Le G8 réclame la prise en compte de sa formule de sortie de crise qui s’articule autour de trois axes : la mise en place d’un président provisoire issu de la Cour de Cassation de la République, un Premier ministre de consensus issu du secteur politique  et un Gouvernement issu de la classe politique et des autres secteurs vitaux de la vie nationale.
  • Michel Martelly souhaite s’acheminer vers une solution qui convienne à tous avant son départ, le 7 février 2016. Le président de la République, après maintes discussions avec les secteurs jugés vitaux de la nation, tourne autour de trois possibilités: la table rase impliquant une longue transition allant jusqu’à la révision de la Constitution, le maintien du gouvernement en fonction en vue de d’assumer l’exécutif et de compléter le CEP pour poursuivre le processus électoral, la transmission du pouvoir au Président de l’Assemblée Nationale ou le recours à la tradition en confiant la présidence provisoire au Président de la Cour de Cassation.
  • Patrouille surprise des anciens membres des Forces armées d’Haiti (FAD’H) dans les rues de Port-au-Prince et de Pétion-Ville, ce 5 février 2016. A la rue Capois, ils se sont heurtés au refus catégorique des manifestants de l’opposition qui leur lançaient des pierres. Suite à une riposte de certains de ces anciens militaires pour disperser la foule, sous les yeux des agents de la PNH, la population a lapidé un ancien soldat, et réclamé ensuite la tête de l’ancien chef des rebelles, Guy Phillippe.
  • Sont déclarées fériées et chômées aux fins des festivités du carnaval national la journée du lundi 8 février 2016, à partir de midi et celle du mardi 9 février 2016 dans son intégralité, lit-on dans un arrêté du président de la République en date du 6 janvier 2016.

         rdh/signal

 

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top