signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Politique

Audition à domicile du Dr. Aristide par Me. Délile

Jean-Bertrand-Aristide-art

Inédit. L’actuel commissaire du gouvernement a dû quitter le parquet de Port-au-Prince pour aller auditionner, à Tabarre, celui qu’il a convoqué dans son bureau le mercredi 9 janvier. Déterminé à poursuivre, l’impatient Lucmane Délile, chef de la poursuite, a laissé sa juridiction pour aller demander des explications à l’ancien président haïtien, Jean Bertrand Aristide accusé d’escroquerie et d’abus de confiance par Ti Sonny et Rosemond Jean.

Me. Lucmane Délile aurait été arrivé chez l’ancien président sans invitation ni convocation. Celui que le commissaire du gouvernement a invité au parquet de Port-au-Prince ne l’aurait pas invité chez lui à Tabarre. Les avocats de la défense confient que leur client s’apprêtait à se présenter au parquet.

A la sortie du domicile de l’ancien président, Me. Lucmane Délile déclare que son déplacement est motivé par des raisons de sécurité : « Maintenant que toutes les parties ont été entendues, le dossier suit son cours », ajoute le chef du parquet.

Pour les avocats du leader lavalas, ce n’était pas une audition. Il s’agissait, expliquent-ils, d’un entretien fructueux pendant lequel ils auraient fait la leçon au commissaire du gouvernement sur des notions juridiques (prescription, délit, crime) et sur le vrai sens de l’Etat de droit.

Selon le député Sadrac Dieudonné, Me. Délile a été politiquement correct, son déplacement a évité un affrontement. Mais juridiquement, le commissaire du gouvernement a péché. Il a définitivement mauvaise presse dans ce dossier parce qu’il est parti d’un trop plein d’empressement, renchérit M. Dieudonné. « Par souci de justice et de respect pour sa personne, le chef du parquet devrait démissionner », conclut le parlementaire.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top