...

La nouvelle dimension

Cap-Haitien : le bracelet rose interdit par des manifestants lavalas

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram

Cap-Haitien : le bracelet rose interdit par des manifestants lavalas

Des militants lavalas massés aux alentours du Parquet du Cap-Haitien à l’occasion de l’audition de l’ancien président Jean Bertrand Aristide à Port-au-Prince par le juge d’instruction Yvickel Dabresil s’attaquent à de paisibles citoyens pour enlever leur bracelet rose affirmant leur appartenance à l’actuel chef d’état Michel Martelly, a constaté notre correspondant permanent dans la deuxième ville du pays.

Les manifestants dénoncent ce qu’ils appellent une persécution politique ciblant Fanmi Lavalas qui a annoncé sa participation aux prochaines élections législatives et locales en Haiti. La convocation de Jean Bertrand Aristide ce mercredi dans le cadre de l’enquête autour du double assassinat du PDG de Radio Haiti Inter Jean Léopold Dominique et de son gardien Jean Claude Louissaint est exploitée par des lavalassiens pour lancer des flèches en direction du président Martelly.

« A bas Michel Martelly, vive Jean Bertrand Aristide », ont-ils scandé notamment devant les locaux du Parquet du Cap-Haitien en arrachant les bracelets roses.

Facebook Comments

A lire aussi...

Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.