signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Coopération

Conseil de sécurité : des progrès considérables en Haïti

nations-unies

Conseil de sécurité : des progrès considérables en HaïtiLors d’un débat organisé sur Haïti par le conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations Unies, mercredi 28 août 2013, la Représentante spéciale du Secrétaire général en Haïti, Mme Sandra Honoré a présenté le Rapport du Secrétaire général sur la situation dans le pays.

Mme. Honoré n’a pas manqué de faire état des progrès accomplis en Haïti dans les domaines sécuritaire, de l’Etat de droit, de la stabilisation macroéconomique et de l’apaisement social et du redressement de la situation humanitaire, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

 

Dans son allocution de circonstance, le Représentant d’Haïti auprès des Nations Unies, l’Ambassadeur Denis Régis a mis l’emphase sur le message à la nation, le 14 août dernier du président de la République invitant le Collège transitoire du Conseil électorale à prendre toutes les dispositions nécessaires en vue de l’organisation des élections sénatoriales partielles et locales avant la fin de l’année 2013 et a fait état du dépôt à la chambre des députés du projet de loi électorale devant régir ces élections.

L’ambassadeur Régis a souligné qu’au cours des deux dernières années, des avancées significatives, des progrès notables et indiscutables, reconnus par tous les observateurs y compris le Secrétaire général, ont été accomplis par l’administration Martelly/Lamothe, particulièrement en matière de développement institutionnel, d’instauration ou de consolidation de l’Etat de droit, d’amélioration de la situation socioéconomique, de sécurité et de respect des droits de l’homme. Il a enfin fait remarquer que, puisqu’il est reconnu qu’Haïti n’est plus une menace pour la paix et la sécurité régionales, il importe d’engager une réflexion sereine et sans à priori sur l’après Minustah.

Au cours de ce débat, qui a donné lieu à 28 interventions, les Etats membres et non membres du Conseil de Sécurité, ont d’emblée félicité le gouvernement d’avoir fait le dépôt du projet de loi électorale devant le Parlement et invité tous les acteurs concernés à prioriser le dialogue, afin de résoudre les problèmes que soulève le processus électoral.

Ils ont aussi félicité le gouvernement pour les efforts accomplis, en vue de mettre le pays sur la voie du développement social et économique et invité la communauté internationale à redoubler d’efforts, afin d’aider le gouvernement à faire face aux nombreux défis qui se posent à lui, notamment l’épidémie de choléra.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top