signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Culture et loisirs

Conférence sur l’autisme et l’art

Le samedi 2 avril 2016 à 2 H PM, la salle FOKAL UNESCO accueille une conférence sous le thème : «  Artiste Autiste, Art Autistique, Une Rencontre Utopique en Haïti ? Cette conférence est proposée par la Maison de la Psychologie et d’Art-Thérapie à l’occasion de la Journée Mondiale de Sensibilisation à l’Autisme (2 avril). Judite Blanc, Docteure en Psychologie et Psychopathologue, et Ralphson Pierre, Spécialiste en Autisme et Education Spéciale, sont les intervenants à cette conférence.

Les données épidémiologiques internationales sur l’autisme estiment sa prévalence globale à 62 sur 10.000 sujets. En Haïti, à notre connaissance, il n’existe aucune donnée épidémiologique relative à la situation de ces patients, tandis que la problématique de leur prise en charge est quasi inexistante dans les programmes de formation des professionnels(les) de santé. A l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, le 2 avril 2016, cette conférence proposée par la Maison de la Psychologie et d’Art-Thérapie, veut attirer l’attention des instances concernées et du public en général sur la situation des sujets atteints, tout en sensibilisant sur les liens probables de cette condition avec la créativité.

Première partie : Autisme : de quoi parle-t-on ? Intervention de Ralphson Pierre, Spécialiste en Autisme et Education Spéciale

Cette communication a pour but de mettre en lumière la situation de l’autisme en Haïti, et de comprendre les difficultés auxquelles sont confrontés les enfants autistes, les acteurs, l’Etat et les structures de soin, d’accueil et d’accompagnement.

Seconde partie : Artiste autiste, art autistique : une rencontre utopique en Haïti ? Intervention de Judite Blanc, Docteure en Psychologie clinique et Psychopathologue

Si l’autisme témoigne d’un déficit de la communication sociale avec de lourdes retombées sur les capacités intellectuelles, certains sujets autistes font preuve d’une intelligence supérieure et/ou de talents exceptionnels comparés au reste de la population. Par exemple, l’art produit par des artistes autistes ou « art autistique » occupe une place spéciale dans les expositions internationales, tout en donnant à voir « l’instant autistique »…  Chez nous, la possibilité de cette rencontre entre l’art et l’autisme relèverait-elle de l’utopie ?

La psychologue Judite BLANC est née à Port-au-Prince. Elle a décroché son diplôme de doctorat en Psychologie à l’Université Paris 13 Sorbonne Paris Cité. Actuellement, elle enseigne à l’Université d’Etat d’Haïti et dans d’autres établissements universitaires privés de la capitale. Elle a rejoint en mars 2016 l’équipe éditoriale des Editions Internationales Science et bien commun. Elle dirige l’Association Sikotwomatis ak Afrikanite qui promeut la recherche sur la place de l’histoire de l’esclavage dans le développement psycho-social des colonisés(es), pour combler les lacunes des modèles explicatifs et thérapeutiques de la psychologie euro-centrique dans l’appréhension du comportement des individus afro-descendants. Globalement, ses réflexions et travaux s’articulent dans les champs suivants : psychologie « critique » et de la libération – créole et justice cognitive – genre et santé mentale – et psychologie de la créativité. Elle fonde en 2015 le Festival International de Psychologie Africaine qui se tiendra fin Mai 2016 à Port-au-Prince.

Ralphson PIERRE, M.Sc ; M.Ed, est titulaire d’un diplôme en Autisme, Psychose et Polyhandicap de l’université Pierre et Marie Curie – Paris 6. Formé en Sciences de l’Education à l’université Paris VIII, (Licence & Master) et en technologies de l’éducation (Master) à l’université Cergy-Pontoise, UCP, il a adopté les technologies comme support à l’éducation. Éducateur avant toute chose, il s’est d’abord intéressé aux questions de psychopédagogie, d’éducation spéciale et de scolarisation des enfants à besoins éducatifs particuliers, avant de se lancer dans la Technologies de l’éducation. Spécialiste des technologies appliquées à l’éducation et d’éducation spéciale, il a travaillé et collaboré avec plusieurs institutions scolaires et universitaires, publiques ou privées comme consultant, assistant pédagogique ou formateur en technologies de l’éducation (MENFP, FOKAL, ULH, Collège de Cote-Plage, INSET, Collège Henri Wallon, Cabinet Pensaris, CEFIE-Conseil, etc.).

Son expertise en technologie de l’éducation lui a permis de mettre ses compétences à disposition du service d’enseignement à distance ENEAD de l’université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 dans le cadre d’un master de haut niveau en ingénierie de la formation à distance, et de l’institut d’enseignement à distance (IED) de l’université Paris 8, en licence de Sciences de l’Education en ligne comme charge de cours. Au-delà de ses activités d’enseignement au département des sciences de l’éducation de l’université Quisqueya – UniQ, Ralphson Pierre prépare actuelle un master en psychanalyse à l’université Paul Valery – Montpellier 3 et mène des recherches sur l’usage des TICE dans l’accompagnement des enfants autistes.

Ralphson PIERRE est enseignant à la FSED//UniQ – Université Quisceya ; Responsable des Affaires Académiques à Université Libre d’Haïti – ULH ; Coordonnateur UTICE // MENFP – à l’Unité de technologies de l’information et de la formation en Education – Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle.

La Maison de Psychologie et d’Art Thérapie, dont la devise est de : « CREER POUR GUERIR » est une clinique de santé psychologique. Elle a été mise sur pied dans le but de promouvoir la santé mentale pour tous, et l’usage des différents supports de l’Art, en l’occurrence la création dans l’accompagnement thérapeutique des enfants, adolescents(es) et adultes en souffrance psychologique en Haïti.

Nous croyons dans le pouvoir de l’Art et de la Culture comme facteurs de mobilisation, de sensibilisation et d’émancipation sociales. De fait, le premier projet réalisé par la MAISON DE PSYCHOLOGIE ET D’ART THÉRAPIE a été un partenariat avec l’Association des Psychologues Haïtiennes pour la Femme, à travers l’Organisation du « FESTIVAL ART CONTRE VIOLENCE » en hiver 2014. Actuellement, l’institution est aussi partie prenante avec l’Association Sitwomafrika dans la préparation du Festival International de Psychologie Africaine prévu en Mai 2016.

Source : Fokal

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top