signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Société

Cybersécurité : des hackers prépareraient une cyberattaque capable de “détruire internet”

Cybersecurite

Dans un rapport, un cabinet spécialisé dans la sécurité informatique alerte sur le risque imminent d’une cyberattaque d’une telle envergure qu’elle pourrait faire tomber internet.

Une “cybertempête” planétaire est-elle en vue ? C’est ce que redoutent des experts en cybersécurité. Selon le rapport que vient de mettre en ligne la société CheckPoint, une cyberattaque mondiale de grande ampleur, capable de “détruire Internet”, serait actuellement en préparation.

Selon ces spécialistes, des hackers chercheraient depuis cet été à infiltrer les objets connectés (TV connectées, box, caméras de surveillance, routeur WiFi…) via des mots de passes défaillants en terme de sécurité informatique. En somme, ceux dont les mots de passe n’ont pas été modifiés par les utilisateurs et qui sont facilement piratables (1,2,3,4, ABCD, etc…).

Une “armée zombie”

Ces “Reapers” (faucheurs en français) entendraient ainsi saturer les serveurs mondiaux en lançant simultanément, et en très grand nombre, des demandes parallèles. “Nous estimons que plus d’un million d’objets connectés ont déjà été scannés dans le monde entier, y compris aux États-Unis, en Australie et partout ailleurs, et ce nombre ne fait qu’augmenter”, indique CheckPoint dans son rapport.

Ces millions d’objets “dormants”, surnommés “armée zombie” par les experts, seraient ainsi déjà en attente d’un ordre de leur “Reaper”. Objectif : saturer les infrastructures informatiques partout dans le monde et neutraliser les entreprises et les services publics. Certaines cibles seraient même privilégiées par les hackers : Netgear, GoAhead, D-Link et bien d’autres…

Un précédent en juin dernier

Pour Stephanie Weagle, une spécialiste américaine citée par BFM, la négligence des utilisateurs n’est pas la seule raison à cette menace informatique. “Les entreprises de télécoms, en tant que fournisseurs de services de sécurité et de connectivité Internet, doivent plus que jamais protéger à la fois leurs réseaux et leurs clients”.

En juin dernier, un “virus d’origine inconnue” avait provoqué des difficultés de fonctionnement dans plusieurs grandes entreprises, notamment en Russie, en Ukraine, en France, en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, au Danemark et en Norvège. Certains experts prétendent que cette attaque aurait pu être une simple répétition à celle qui s’annonce.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top