signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Culture et loisirs

Dany Laferrière disposera d’une résidence de création à Paris en 2015

Nouvellement élu à l’Académie française, Dany Laferrière a obtenu, mardi soir, une résidence de création à Paris pour six mois, au début de 2015.

«Je vais en profiter pour écrire, a-t-il expliqué. Ça va me permettre de préparer mon intronisation à l’Académie, qui devrait se faire en avril 2015. Je vais aussi prendre du repos, ça va surtout m’éviter de faire des allers-retours durant cette année qui s’annonce très mouvementée.»

Grâce au soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, l’auteur québécois d’origine haïtienne disposera d’un lieu d’accueil dans l’enceinte du Couvent des Récollets, un bâtiment historique parisien, en bordure du canal Saint-Martin.

Malgré les nombreux éloges que l’auteur reçoit depuis son élection, son inspiration reste intacte et sa résidence parisienne n’y changera rien. «Les livres que j’écris, je les pense depuis très longtemps. Mais je suis quand même sensible à l’humeur du jour, à la rumeur de la rue, aux paysages. Les saisons m’inspirent aussi. Mais c’est davantage sur le rythme des phrases, pas sur le contenu qui a fait l’objet d’une longue réflexion.»

Maintenant qu’il est rendu «immortel», comme on surnomme les membres de l’académie, Dany Laferrière ne voit pas de différence dans sa vie. «Je suis immortel tant que je prends ma pilule, tous les soirs», a-t-il plaisanté.

Présente à la cérémonie-hommage qu’avait organisée la Grande Bibliothèque de Montréal pour l’auteur, Pauline Marois s’est félicitée de cette élection.

«C’est une immense fierté, a-t-elle confié à l’Agence QMI. Dany Laferrière est un immense écrivain d’une très grande simplicité qui parle de son pays, mais aussi de sa vie québécoise. Les Haïtiens sont sûrement très fiers de lui, mais nous aussi, on est très fiers de lui.»

Mais le plus bel hommage revient à Maka Kotto, ministre de la Culture et des Communications, qui tenait à être présent pour son vieil ami. «Dany Laferrière m’a donné le goût de venir au Québec, c’est aussi ce monsieur qui m’a donné envie de vivre au Québec.»

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top