signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Politique

Des pasteurs appellent à préparer l’après-Martelly

Face à ce qu’elle appelle un drame national, la Conférence des Pasteurs Haïtiens estime qu’il est important de rétablir l’ordre constitutionnel, de moraliser la vie publique et de redonner espoir aux plus démunis. La COPAH appelle les forces vives de la nation à se concerter instamment en vue de préparer l’après-Martelly.

Dans un communiqué en date du 28 octobre, les pasteurs disent noter que depuis deux ans, le processus électoral est en panne en Haiti vu que ceux qui sont habilités à le faire continuent de jouer au plus malin.

Pour la COPAH, le pré-calendrier électoral publié par le CTCEP, alors qu’il n’y a pas encore une loi électorale, traduit une absence de volonté d’organiser de bonnes élections dans le pays.

La Confédération dit ne pas comprendre pourquoi le président de la République n’a toujours pas convoqué les députés en session extraordinaire pour statuer sur le projet de loi électorale voté depuis plusieurs semaines au sénat de la République.

Si le président croit vraiment en la démocratie, il doit le prouver en mettant en place des institutions fortes capables d’assurer et de garantir l’amélioration des conditions de vie des plus pauvres, selon la COPAH.

Il n’y a pas que les élections qui préoccupent et inquiètent la Conférence des Pasteurs Haïtiens. La COPAH se dit aussi préoccupée par la cherté de la vie, le chômage et le niveau grabataire de la production agricole nationale, laquelle est remplacée par la distribution des kits alimentaires. Les excès du chef de l’Etat inquiètent aussi les pasteurs, notamment lorsque celui-là a déclaré que le pouvoir exécutif est au-dessus des autres pouvoirs.  

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top