signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Politique

Desras défend le vote sur la mise en accusation

Desras-Simon-Dieuseul

Desras défend le vote sur la mise en accusationLe président du sénat de la République, Dieuseul Simon Desras, défend le vote survenu le mardi 24 septembre au Grand Corps où 7 sénateurs sur 16 ont adopté le rapport d’une commission sollicitant la mise en accusation du président de la République.

 

Cette commission avait pour mission d’enquêter sur les circonstances entourant le décès du juge Jean Serge Joseph le 13 juillet dernier, un peu plus d’une semaine après avoir pris une ordonnance demandant au président de la République de mettre à sa disposition de hauts fonctionnaires de l’Etat dans le cadre des poursuites engagées par les avocats André Michel et Newton Saint-Juste contre la famille présidentielle pour corruption.

Les 9 autres sénateurs ont décidé de faire abstention sur les recommandations des commissaires. Ce qui n’affecte pas la validité du vote, estime le sénateur Desras, qui s’élève contre les attaques du conseiller politique du chef de l’Etat, l’ancien sénateur Youri Latortue contre le vote.

De son coté, le sénateur Steven Benoit questionne la position des sénateurs proches de l’Exécutif car s’ils votaient défavorablement le rapport serait rejeté. Pour Steven Benoit, ces sénateurs manquent de conviction.

S’il a fait abstention c’est parce que le sénateur Francisco Delacruz n’a pas cru en l’avenir du vote. L’élu du département du centre rappelle que la plupart des textes adoptés au Parlement sur le régime Martelly-Lamothe n’ont pas été publiés. 

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top