signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Société

Deux journées de jeûne contre les violences anti-haïtiennes

Jene

Deux journées de jeûne contre les violences anti-haïtiennes

L’organisation religieuse Vision pour Haïti et pour le Monde décrète deux journées de de jeûne  et de prière, les 21 et 22 décembre 2013, pour protester contre les violences exercées contre les Haïtiens en République Dominicaine. La population, toutes communautés confondues, est invitée à venir demander à Dieu d’intervenir en faveur de nos compatriotes qui subissent des humiliations en territoire voisin.

C’est sur la plus grande place publique du pays, le Champ de Mars, que ces deux journées de jeûne se tiendront. Il s’agira non seulement de dénoncer, dans  la prière, les actes de violence dont ont été victimes les Haïtiens en République Dominicaine, mais aussi de demander pardon à Dieu pour s’être mal comporté, par le passé, vis-à-vis des Dominicains, explique le pasteur Maxo Léger qui est le président Directeur Général de la VIHAMO.

La République Dominicaine mérite une réplique. En ce sens, le pasteur Léger  se dit déterminé à mobiliser toutes les nations tant sur le plan spirituel que sur le plan diplomatique pour faire échec aux actes jugés racistes et inhumains de la République dominicaine

Les dominicains, s’ils résistent, devront faire face à la colère de Dieu, avertit le pasteur Maxo Léger qui souligne la grogne montante de la diaspora haïtienne qui décide, désormais, de boycotter les produits dominicains.

Pétition, déclarations officielles d’organisations internationales, journée de jeûne et de prière, autant d’outils pour porter la République  Dominicaine à adopter un comportement plus civilisé envers les Haïtiens.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top