signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Parlement

Dieuseul Simon Desras, soutenu par d’autres collègues, se défend

President-Senat

Dieuseul Simon Desras, soutenu par d’autres collègues, se défendLe président du Sénat haïtien, Dieuseul Simon Desras, justifie sa démarche auprès du parlement chilien tout en se défendant des accusations selon lesquelles il aurait demandé que l’armée chilienne vienne destituer le gouvernement haïtien. Il explique n’avoir fait que partager les préoccupations du Parlement haïtien avec son homologue du Parlement chilien, Jorge Pizarro Soto, quant aux comportements et aux actions futurs des soldats de son pays sur le territoire haïtien.

« Dans l’éventualité des troubles relatifs aux luttes du peuple haïtien pour la défense des droits et des libertés publiques, la restauration de la souveraineté nationale, le Parlement haïtien vous fait part de ses préoccupations quant aux comportements et aux actions futurs de vos soldats sur notre territoire », lit-on dans la correspondance du président du Sénat haïtien.

Plus loin, Dieuseul Simon Desras souligne que « le déficit de confiance des populations dans les deux branches du pouvoir exécutif et d’autres griefs aggravants contre le mode de conduite des affaires publiques rendent prévisible une précipitation de la crise ambiante susceptible de faire basculer le pays dans le chaos durant les mois à venir ».

Voilà pourquoi, il souhaite, au nom du parlement haïtien, que les troupes chiliennes choisissent, « si la tournure des événements l’impose, de défendre le peuple haïtien assoiffé de démocratie contre les excès d’un pouvoir arbitraire ».

Simon Dieuseul Desras espère que le parlement chilien entreprendra en Haiti « des démarches dissuasives », des « mesures prohibitives, qui concordent avec les meilleurs élans de solidarité parlementaire ».

Les sénateurs Andris Riché et Jean-Baptiste Bien-aimé soutiennent la démarche de leur président, Simon Dieuseul Desras. Contrairement à son collègue Wencesclas Lambert, Jean-Baptiste Bien-aimé se dit fier.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top