signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Société

Dilma Rousseff condamne l’assassinat du jeune migrant haïtien, Fetiere Sterlin

La Présidente brésilienne Dilma Rousseff,  a condamné, le 21 octobre 2015, le meurtre du jeune migrant haïtien, Sterlin  Fétière, survenu le 17 octobre écoulé à Navegantes, une ville brésilienne de l’Etat de Santa Catarina située au sud du pays. Cette information a été rapportée par le media dominicain, El Nacional.

La cheffe de l’Etat brésilien, qui s’est montrée indignée de cet acte qu’elle a qualifié de xénophobe et  injuste, a indiqué que le pays qu’elle dirige  a toujours été un pays solidaire et fraternel.  

«Dans un pays comme le Brésil, mondialement connu pour sa solidarité et sa fraternité, des crimes de ce genre sont encore plus inacceptables», a-telle déclaré.

La mandataire de la nation brésilienne,  a appelé la police fédérale à collaborer avec les autorités de l’Etat de Santa Catarina où l’assassinat a été commis en vue de punir les coupables.

La police de Santa Catarina a annoncé, le 21 octobre 2015, avoir déjà procédé à l’arrestation de cinq (5) présumés auteurs pour leur implication dans cet homicide volontaire. Parmi les personnes qui ont été mises sous les verrous, figurent un jeune homme de 24 ans et quatre (4) adolescents.

Soulignons que le jeune migrant haïtien Sterlin Fétière, 33 ans, a été agressé, le 17 octobre 2015, par des jeunes Brésiliens. Le ressortissant haïtien sortait d’une fête qui n’a pas eu lieu, en compagnie de son épouse de nationalité brésilienne, à Navigantes.  Il allait ensuite être emparé par ses agresseurs qui étaient partis à la recherche d’autres assaillants qui l’emmenaient dans une rue latérale afin de l’assassiner.

Le GARR salue la déclaration de la présidente brésilienne qui a su condamner cet acte xénophobe perpétré à l’encontre du jeune migrant haïtien à Santa Catarina. Il en profite pour exhorter les autorités brésiliennes à punir les auteurs et coauteurs de ce meurtre. Ce qui évitera la reproduction d’un tel acte répréhensible et odieux.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top