signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Billet de la Rédaction

Don de prisons à Haïti

prisonart

Don de prisons à Haïti

Le gouvernement des Etats-Unis compte bâtir deux prisons dans deux communes régionales d’Haïti, Petit-Goâve et Cabaret, pour lutter contre la surpopulation carcérale, des cas de maladie et des actes violents au sein du système pénitentiaire haïtien.

 

Selon l’éventuel donateur de ces prisons, le pénitencier prévu à Cabaret comptera 200 lits. Les installations comprendront également une fabrique de textiles qui emploiera jusqu’à 15 femmes, ainsi qu’un programme de formation, rapporte Associated Press. Celle de Petit-Goâve contiendra 150 lits. Le projet coûtera entre 5 et 10 millions de dollars américains. Les prisonniers n’auront plus à dormir à tour de rôle. Ils seront plus libres, plus confortables grâce à ces millions. Mais, on ne regarde pas au montant quand il s’agit de construire des prisons qui constituent les meilleurs logements sociaux pour les ennemis de la société.

Cependant, d’aucuns se demandent si une politique de construction de prisons peut pallier le problème de la surpopulation carcérale en Haïti? Avec toutes les opérations de la police, le taux d’inflation des arrestations a considérablement augmenté, même si on prétend parfois qu’il s’agit en grande partie d’innocents qui paient pour les coupables. Et, ces 350 places annoncées ne conduiront pas à une déflation carcérale.

L’engorgement des centres de détention n’est-il pas une conséquence de l’absence d’une politique pénale et pénitentiaire efficace ? En tout cas, l’innocent incarcéré n’a pas besoin de confort. Il veut seulement perdre son statut de présumé coupable.

Rdh/Signal Fm

 

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top