signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Education

Pour un meilleur système éducatif en Haïti

Neuf membres du Partenariat mondial pour l’éducation (PME) et de la Banque mondiale (BM) sont en mission en Haïti du 14 au 18 mars 2016. Leur mission est d’évaluer les progrès réalisés et affermir le système de réformes éducatives en cours dans cadre du Projet Éducation pour tous, (EPT).

Lors de son passage à Washington au siège du Partenariat mondial pour l’éducation (PME), le ministre Manigat, élu nouveau président du Comité gouvernance, risque, éthique et finances au sein du PME, avait confirmé l’importance de cette visite en Haïti et encouragé les membres de la mission à faire le déplacement. De ce fait, une délégation de neufs membres, dont deux représentants du PME et sept de la BM, est arrivée dans le pays.

La première réunion s’est tenue lundi en présence des représentants de la mission, des responsables du projet EPT, du directeur général, Rénold Telfort, des membres du cabinet du ministre, des directeurs techniques du Ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP). Dans son intervention, le ministre a fait ressortir la valeur de ce partenariat visant à améliorer le système de l’enseignement en Haïti. « Il est important d’assurer la continuité dans la fourniture des services éducatifs, mais aussi de poursuivre les efforts de mobilisation autour de la réforme éducative », a fait savoir Nesmy Manigat, qui a par ailleurs mis l’accent sur le rôle de l’Office national de partenariat en éducation (ONAPE) comme étant un mécanisme indispensable pour renforcer le partenariat dans le secteur et pour servir de facilitateur dans la mise en place des réformes en cours et d’en assurer le suivi.

Pour sa  part, le spécialiste en éducation et coordonnateur de la mission en Haïti, Ludovic Signarbieux, a établi les lignes des principales préoccupations de la délégation. « Notre tâche consiste à assurer le suivi des financements en collaboration avec l’ensemble des partenaires et le gouvernement, a-t-il déclaré. Nous devons aussi accompagner le gouvernement haïtien dans tout ce qui concerne l’élaboration et le suivi de sa politique éducative, soit à travers l’assistance technique ou le financement des activités qui visent à renforcer le secteur et aussi travailler avec l’ensemble des partenaires sur le processus d’élaboration du nouveau Plan opérationnel pour les cinq prochaines années.»

La délégation visitera les écoles subventionnées et celles qui participent au Programme national de cantine scolaire (PNCS). L’accréditation des écoles, le renforcement de la supervision de l’encadrement, la collecte des données relatives au secteur, tels seront les éléments essentiels qui permettront de mieux évaluer les progrès qui ont été faits en ce qui concerne la mise en œuvre du projet EPT par rapport aux différentes composantes financées par la Banque mondiale et le Partenariat mondial.

Le montant total des conventions de financement signées avec Haïti est de 46 millions de dollars américains. Le dernier engagement versé au cours du mois de novembre 2014 est évalué à 24 millions de dollars. M. Signarbieux dit attendre des progrès et des résultats convaincants dans le cadre des démarches entre les partenaires et le ministère pour l’avancement du système éducatif haïtien.

Source : Le Nouvelliste

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top