signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Culture et loisirs

Evains Wêche, lauréat 2013 du prix littéraire Henry Deschamps

Evains Wêche se voit décerner le Prix littéraire Henry Deschamps pour son recueil de nouvelles, intitulé « Le trou du voyeur », annonce le jury dans un communiqué.

 Le recueil de nouvelles, primé, présente « une recherche d’originalité, un jeu audacieux avec les éléments, une aisance et une maîtrise de l’écriture s’appuyant sur une économie de mots remarquable », indique le jury.

Avec son recueil de nouvelles, intitulé « le trou du voyeur », Evains Wêche est le lauréat 2013 du prix littéraire Henry Deschamps, annonce le jury dans un communiqué.

Le recueil de nouvelles, primé, présente « une recherche d’originalité, un jeu audacieux avec les éléments, une aisance et une maîtrise de l’écriture s’appuyant sur une économie de mots remarquable », indique le jury.

Dans « le trou du voyeur », « des thèmes du quotidien sont projetés dans une lumière insolite, qui incite à la découverte d’autres dimensions derrière ce que voient les yeux », poursuit le jury du prix littéraire Henry Deschamps, considérant Evains Wêche comme « une valeur déjà sûre des lettres haïtiennes ».

Une autre œuvre, une pièce de théâtre, a retenu l’attention du jury et a obtenu le Prix Spécial Paulette Poujol-Oriol et Georges Corvington. Il s’agit de « Le Flambeau », de Faubert Bolivar. Le jury la qualifie d’œuvre forte « mêlant l’humour et la satire sociale avec un brin de folie ». Faubert Bolivar a indiqué, dans une entrevue qu’il a accordée au journal Le Nouvelliste que cette pièce parle de beaucoup de choses… du vaudou, du pouvoir, de la domination masculine. « J’ai essayé de traiter le phénomène, tant décrié, tant caricaturé, de la zombification sous un jour digne. Je crois que les intellectuels doivent savoir se montrer dignes de la culture de leurs peuples et se mettre à la hauteur de leurs mythes, de leurs croyances, de leur histoire », a poursuivi l’auteur.

Les deux lauréats recevront leur prix à la troisième semaine du mois d’octobre 2013.

Selon ce qui a été annoncé en mars 2013, le lauréat du prix Deschamps doit recevoir 150 mille gourdes et la publication de mille exemplaires de son œuvre.

Sur 67 manuscrits, reçus cette année 2013, le jury du prix Henry Deschamps a sélectionné six finalistes.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top