signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Culture et loisirs

FOKAL fête la danse avec la Compagnie de danse Jean René Delsoin

Jean-Ren_Delsoin

FOKAL fête la danse avec la Compagnie de danse Jean René DelsoinÀ l’occasion de la journée internationale de la danse, Fokal accueille la Compagnie de danse Jean-René Delsoin pour une présentation de cinq chorégraphies inscrites au répertoire de la compagnie les mercredi 27 et jeudi 28 avril 2016 à 6h pm à la salle FOKAL UNESCO.

” Danser, ma prière “

Jean-René Delsoin a fait ses débuts dans la danse en Haïti. Ses talents et son amour pour cet art l’ont conduit sur les planches du monde entier : Saint-Domingue, Panama, Porto- Rico, Trinidad, Guantanamo Bay (Cuba), Cuba, Guadeloupe, Martinique, Barbade, Chili, Pérou, Argentine, Paraguay, New York, Los Angeles, Columbus (Ohio), Paris, Chine, etc.

Exposé aux musiques du monde, à travers différentes écoles de danse américaine et caribéenne, il maîtrise les techniques du ballet, du jazz, du graham, du horton et de l’afro-contemporain. Toutes ces disciplines sont enseignées au Centre de Danse Jean-René Delsoin dont il est le fondateur. Il ne conçoit pas ses cours de danse comme une simple transmission d’un savoir-faire : il croit certes en la rigueur d’exécution des mouvements, mais il transmet surtout à ses élèves l’amour et la passion qu’il éprouve pour la danse. Il travaille donc inlassablement à communiquer aux jeunes, aux moins jeunes et aux adultes le feu sacré de la danse et chaque jour, il réinvente le monde avec eux. Car pour lui, la danse est liberté, dépassement de soi et beauté suprême.

Poursuivant sa quête de formes expressives toujours plus achevées, Jean-René Delsoin a créé une cinquantaine de chorégraphies qui font partie du répertoire de sa compagnie.

Entre Jean-René et la danse c’est l’histoire d’une passion. Il aime la danse autant qu’il a su s’en faire aimer, à force de travail et d’approche patiente, jusqu’à vouloir toucher le secret de cette magnifique force d’invention. Entre Jean-René et la danse, c’est aussi l’histoire d’une longue complicité. Car si la vie danse dans ses gestes, c’est parce que Jean-René n’a pas commencé un jour à danser. Il a toujours dansé. Il a dansé avec son premier souffle, son premier cri, son premier regard sur le monde. Et l’innocence, la violence et la beauté de ce premier jour semblent encore habiter ses gestes.

Y.L.

Fokal

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top