signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Politique

Haïti : Aristide a parlé enfin

Aristide2

Jean-Bertrand Aristide a fait ses première déclarations en Haïti depuis celles du jour de son retour d’exil en Mars 2011. L’ancien président a eu un point de presse chez-lui à Tabarre (banlieue nord-est de Port-au-Prince) 24 heures après avoir été entendu au cabinet d’instruction dans le cadre de l’assassinat du journaliste / directeur de média, Jean Léopold Dominique, à titre de témoin.

Le leader de l’Organisation Politique Fanmi Lavalas a remercié ses partisans et sympathisants pour l’avoir accompagné tout au long du parcours (aller et retour). Il estime que l’accueil qui lui a été réservé était chaleureux.

Jean-Bertrand Aristide se montre préoccupé par le problème de la famine qui frappe la population. Il croit que c’est le problème de tous. « Une seule personne ne peut résoudre le problème de la faim, un seul parti politique, un seul groupe social ne peut enrayer ce mal », a-t-il affirmé, constatant que « le peuple est debout malgré les décombres, malgré la mort, le peule haïtien est déterminé pour qu’Haïti ne disparaisse pas ». Jean Bertrand Aristide dit en avoir fait le constat mercredi au cours du défilé de son cortège sous haute protection policière.

En ce qui a trait aux élections qui doivent avoir lieu en Haïti, Jean-Bertrand Aristide assure que son parti, Fanmi Lavalas, peut y dégager une majorité. Il suffit que ces scrutins soient libres, honnêtes et démocratiques », espère-t-il.

De retour au pays depuis Mars 2011 après 7 années d’exil en Afrique du Sud, l’ancien dirigeant haïtien n’avait jamais été remarqué en public depuis. Il n’était non plus jamais intervenu dans la presse, préférant s’occuper de ses projets liés à l’éducation, croit-on. GD/SignalFM

Haïti : Aristide a parlé enfin was last modified: by
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top