signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Société

Haïti : arrêt de travail des médecins résidents de l’HUEH

Microphone

Les   239 médecins résidents de l’Hôpital de  l’université d’Etat d’Haïti (HUEH) ont observé, depuis le 3 mars dernier,  un arrêt de travail pour forcer  la Direction de l’Hôpital à assumer ses responsabilités  dans le cadre d’une  poursuite judiciaire engagée contre un des leurs, par des parents d’un nourrisson de 7 mois, décédé le 14  novembre 2013, des suites d’une infection du site opératoire  avec déhiscence faciale.

L’enfant a rendu l’âme, le 14 novembre, alors que les médecins résidents  de l’équipe soignante effectuaient des démarches pour permettre  au patient,  qui souffrait  d’une infection du site opératoire  avec déhiscence faciale,  de subir une intervention chirurgicale, a expliqué Marvelo Bélanger, résident chef chirurgie. Selon le docteur Bélanger, l’intervention n’avait pas pu avoir lieu à cause des problèmes du bloc opératoire.

Le nourrisson  avait déjà été opéré, le 7 novembre 2013,  pour cause d’une invagination intestinale, a indiqué Dr Marvelo Belanger précisant que les parents du patient ont entamé des poursuites judiciaires à l’encontre d’un  des résidents de l’équipe soignante qui ne faisait pas pourtant partie de l’équipe qui avait réalisé cette première intervention.

« Ayant eu un post-opératoire sans particularité, le patient a reçu son exeat quelques jours plus tard en bon état général et hors danger. Revenu le 13 novembre pour son pansement, les résidents du service de chirurgie ont constaté une infection du site opératoire avec déhiscence faciale, a-t-on lu dans une note du comité de crise composé des résidents de l’HUEH.

Les médecins résidents ont dénoncé le fait que la direction exécutive de l’UEH, ayant reçu le mandat de comparution,  a décidé de le remettre au résident concerné, lui déclarant que la responsabilité pénale est personnelle.

Les médecins protestataires ont déclaré qu’un résident en formation, est couvert par la direction médicale en vertu de l’article 68 du décret publié dans le Moniteur du 26 septembre 1968 stipulant qu’ ” au point  de vue de la pratique légale de la médecine, les internes et les résidents sont couverts par la Direction Médicale dans les limites de leurs attributions hospitalières. «

Pour reprendre du service, les médecins résidents exigent la correction rapide du vice de forme dans le mandat mis  à l’encontre de leur camarade en remplaçant son nom dans le mandat par celui de l’institution habilitée à répondre en justice conformément à l’article 68. Ils exigent également l’ajout impératif de feuilles de consentement, la définition du statut légal de l’hôpital dans la feuille du dossier ou à tout autre endroit de l’institution

Ils réclament aussi de meilleures conditions de travail, telles que disponibilité des intrants pour répondre aux besoins médicaux et chirurgicaux, la sécurité du personnel hospitalier et administratif, et un meilleur encadrement des résidents etc.

 

Haïti : arrêt de travail des médecins résidents de l’HUEH was last modified: by
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top