signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Politique

Haïti-budget: violence à Port-au-Prince dans la manifestation

manifestation 30 sept 2017

Une manifestation organisée à Port-au-Prince samedi a été le théâtre d’incidents violents alors que plusieurs partis de l’opposition dénoncent une politique budgétaire mettant à risque les plus démunis.

Une marche d’environ 2000 personnes a dégénéré lors de son arrivée à Pétion-Ville, un secteur plus aisé de la capitale, où des manifestants ont brisé plusieurs vitrines de commerces. Des pierres ont également été lancées sur des véhicules, dont celui d’un média.

Par la suite, les manifestants ont assemblé plusieurs petites barricades pour bloquer la circulation sur les routes.

La police a alors usé de grenades lacrymogènes pour disperser la foule.

La publication du budget national est à l’origine des tensions sociales depuis près de trois semaines.

L’opposition politique qualifie de « criminelle » les décisions du gouvernement, car elle juge que ce sont les ménages les plus pauvres qui essuieront les augmentations de taxes.

Les économistes haïtiens, pour leur part, soulignent que le budget creusera encore plus l’endettement du pays et que l’économie est toujours fragile avec un taux d’inflation supérieur à 15 %.

« Il nous faut quelqu’un au pouvoir qui puisse aider les plus pauvres à s’en sortir, pas favoriser encore une fois les plus riches », a expliqué René Sanon Fils, un manifestant en moto en tête de cortège.

Les politiciens de l’opposition ont dénoncé les violences tout en soupçonnant que des infiltrateurs proches du pouvoir pouvaient avoir été à l’origine des perturbations de la marche.

Un appel à la grève nationale lundi et mardi prochain a été lancé par les syndicats des transports qui dénoncent une hausse drastique des redevances et des contraventions.

Radio Canada et AFP

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top