signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Politique

Haiti : des rencontres pour rendre potable la loi électorale

Microphone

Le sénat engage, cette semaine, une série de réflexions avec le CEP, les partis politiques et la société civile. Les opinions, remarques et commentaires recueillis  seront introduits dans la loi électorale amendée que le sénat devra voter « tôt ou tard », a informé Jocelerme Privert. Les rencontres ont débuté, le mardi 5 août 2014.

Une délégation du CEP, dirigée par Max Mathurin,  a eu une rencontre, mardi, au parlement haïtien avec un groupe de sénateurs sur les amendements à apporter à la loi électorale. Le mandat de l’actuel CEP, la  nationalité des candidats et les voies de recours des candidats malheureux sont, entre autres, les points qui ont été débattus, selon le sénateur des Nippes.

Jusqu’ici, le CEP ne dispose d’aucun outil lui permettant d’organiser les élections, a fait savoir le président du CEP, Max Mathurin, à l’issue de la rencontre. L’organisation des élections est à la fois technique et politique. Sur le plan technique, le CEP est prêt à jouer son rôle, a fait savoir Max Mathurin.

Ce mercredi, le sénat rencontrera des membres de la société civile. Vendredi, les sénateurs échangeront avec des membres des partis politiques.

Toutes ces rencontres viseraient à  rendre potable la loi électorale. Le document, déclare Privert, doit répondre à l’ensemble des préoccupations de tous les acteurs pour de bonnes élections dans des conditions sécuritaires tant pour les candidats que pour les électeurs.

Haiti : des rencontres pour rendre potable la loi électorale was last modified: by
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top