signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Coopération

Haiti-immigration: les conditions ne justifient plus le maintien du TPS…

USA_Immigration

Mardi, le secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson, dans une correspondance à la secrétaire du département de la Sécurité intérieure, Elaine Duke, a informé que les conditions en Amérique centrale et Haïti ne justifient plus le maintien du TPS. L’évaluation de Tillerson, requise par la loi, n’est pas encore rendue publique mais ses recommandations ont été confirmées par plusieurs officiels, selon le Washington Post.

Selon une étude citée par le Washington Post, les bénéficiaire de TPS ont 275 000 enfants nés aux États-Unis, donc américains.  « La secrétaire d’État à la sécurité intérieure n’a pas encore pris la décision  concernant le TPS », a indiqué Tyler Houlton, porte-parole du département de la sécurité intérieure. La recommandation de Tillerson a « un poids significatif » dans la décision du département de la Sécurité intérieure.

Cette recommandation du département d’Etat n’est pas la décision du département de la Sécurité intérieure des Etats-Unis, a confié au journal l’ambassadeur d’Haïti à Washington, Paul Altidor. La recommandation du département d’Etat, une « décision procédurale », pèse lourd dans la balance, comme l’indique le journal, a poursuivi le diplomate qui informe que les discussions avec l’exécutif américain se poursuivent. Il faut préparer les gens au fait que le TPS est provisoire, qu’il est appelé à s’arrêter un jour, a dit Paul Altidor, qui souligne que l’on cherche les options dans les deux hypothèses en ce qui concerne le TPS.

Le diplomate indique que près de 80 parlementaires et d’autres Américains sont favorables à l’extension du TPS. Actuellement, des parlementaires travaillent sur une loi afin d’apporter une alternative, une solution durable. C’est l’une des raisons qui justifient la demande d’extension, a expliqué l’ambassadeur Paul Altidor, estimant nécessaire de fournir des informations de première main aux concernés par le TPS. Le diplomate indique que la fin du TPS ne signifie pas déportation massive. Si le TPS n’est pas renouvelé, les bénéficiaires retrouveront leurs statuts d’avant, a dit Paul Altidor.

A la fin du mois de novembre, peu avant Thanksgiving, le département de la Sécurité intérieure communiquera sa décision en ce qui concerne les ressortissants haïtiens, autour de 50 000. Le Guatemala compte 200 000 ressortissants bénéficiant du TPS, Honduras 57 000, Nicaragua 2 500.

Source: le Nouvelliste

Haiti-immigration: les conditions ne justifient plus le maintien du TPS… was last modified: by
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top