signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Société

Haïti : les funérailles de Henri Bazin

Les funérailles de l’ancien ministre de l’Economie et des Finances,  Henriy Bazin, décédé, le 4 août 2015, à la suite d’un cancer du côlon, ont été chantées en l’église Saint-Pierre de Pétion-Ville, le mardi 11 août 2015 en présence de plusieurs membres du gouvernement et de hautes personnalités du monde politique. 

Ceux qui ont connu le défunt l’ont honoré de leur estime. Le vice-gouverneur de la banque centrale, Georges Henry,  a souligné que M. Bazin était un homme de devoir qui a su mettre ses qualités au service de la République lorsqu’il avait notamment accepté le poste de ministre des finances dans un contexte difficile, marqué par des dérives de toutes sortes.  Durant son passage au ministère de l’économie, Henri Bazin a instauré une rigueur et une discipline pour assainir les finances publiques et permettre au pays d’avoir une stabilité macro-économique, a poursuivi Georges Henry. 

Le ministre de l’Economie et des Finances, Wilson Laleau, qui a pris la parole à la cérémonie au nom du gouvernement, n’a pas tari d’éloges sur l’économiste qu’était Henri Bazin. Il a salué les réformes entreprises par celui-ci  au MEF. Les réformes qui ont été entreprises par le 174e ministre de l’Economie et des Finances ont changé durablement la manière de gérer les finances de la République, selon le ministre Laleau.

« Je suis fondé à penser qu’Henri Bazin va rester une icône pour les générations futures. Cet homme d’une grande qualité de cœur n’a pas laissé seulement une famille en deuil mais aussi des collaborateurs, des amis, et une nation  consciente de ce que son absence va créer comme vide », a dit le ministre Laleau, saluant l’homme de grande culture. 

« Il est rare, vraiment exceptionnel, voire presque impensable que l’évocation des qualités d’un homme suscite autant l’adhésion d’autant de gens d’horizons si différents », a poursuivi Wilson Laleau.

Economiste de formation, Henri Bazin a travaillé en Afrique après ses études à Paris avant de continuer sa carrière au sein du Programme des Nations unies pour le développement aux Etats-Unis d’Amérique. Il revient en Haïti en 1991. Depuis, il a travaillé comme professeur et a mis également ses potentiels au service de l’Etat et d’institutions haïtiennes. En mars 2004, il devient ministre des Finances. C’est à ce titre qu’il s’est distingué comme patriote, honnête, soucieux de l’intérêt collectif et dévoué au service de son pays.            

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top