La nouvelle dimension

Haïti : les postes électifs convoités par la diaspora

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram

Haïti : les postes électifs convoités par la diaspora

 

Présentation officielle à la presse, mardi, du Mouvement d’Union pour la Diaspora Haïtienne-MUDHAH. Selon les leaders de cet organisme politique, le MUDHAH s’est déjà inscrit au Conseil Électoral Provisoire afin de prendre part aux élections devant se dérouler le 26 octobre 2014. Ils précisent que la diaspora haïtienne est prête à faire de la politique active tout en continuant à contribuer à l’amélioration des conditions de vie du peuple haïtien.

Sans égard pour les restrictions posées par la Constitution haïtienne, les membres du MUDAHAH décident de briguer des postes électifs. D’ailleurs, tous les candidats du Mouvement d’Union de la Diaspora Haïtienne pour Haïti ne sont pas des citoyens de double nationalité, martèlent-ils.

Franchement constitué, le MUDHAH cherche à  se positionner sur l’échiquier politique. L’organisation, rappelant que le terme « Diaspora » n’est pas réductible aux Haïtiens vivant seulement aux Etats-Unis, fait savoir que le Mouvement d’Union pour la Diaspora Haïtienne est présent sur l’ensemble du territoire national et dans tous les pays où il existe une communauté haïtienne

La constitution de 1987 amendée offre la possibilité aux haïtiens de la diaspora d’accéder à des postes électifs. Des dispositions légales difficilement applicables  puisque l’amendement de la constitution, disent certains experts, ne respecte pas les normes.

Photo: Lesly Dorcin

 

Facebook Comments

A lire aussi...