La nouvelle dimension

Haïti –Uruguay –Minustah : plus de démocratie ou retrait

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram

Haïti –Uruguay –Minustah : plus de démocratie ou retrait

Le ministre des affaires étrangères de l’Uruguay, Luis Almagro, arrive à Port-au-Prince, le mardi 26 novembre, pour mettre la pression sur les autorités haïtiennes. M. Almagro vient réclamer plus de démocratie au risque de rapatrier dans l’immédiat le contingent uruguayen déployé dans le cadre de la Mission des Nations-Unis pour la Stabilisation d’Haïti.

 

Si on ne nous donne pas les garanties de démocratie, alors l’Uruguay va préparer un plan de retrait immédiat de ses troupes, le plus tôt que possible, a déclaré M. Almagro qui pourrait négocier un plan de retrait allant jusqu’à 2016.

« Les soldats uruguayens ne peuvent pas protéger un gouvernement qui est en train de se transformer en un régime autocratique dans la mesure où il n’a pas organisé des élections pour compléter le sénat », a-t-il indiqué.

Facebook Comments

A lire aussi...