signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Coopération

Japon-ENS : malentendu sur un éventuel financement

Le rectorat de l’Université d’Etat d’Haïti a indiqué, dans une note de presse, qu’il n’existe aucun financement du Japon ou d’aucun autre pays pour reconstruire l’Ecole Normale Supérieure (ENS).

Le rectorat de l’UEH se dit « consterné et stupéfié », que des informations circulent sur le fait que le Japon et Haïti tiennent des pourparlers autour d’un éventuel financement pour la reconstruction de l’ENS.

De plus, le rectorat informe qu’il n’existe à cette date aucune promesse faite en ce sens.

Cependant, le rectorat de l’université d’Etat précise qu’au mois de novembre dernier, il avait reçu la visite d’une mission de l’Agence International de Coopération Japonaise (JICA), qui était chargée de collecter des données, en vue de la réalisation d’une étude de faisabilité d’un projet de reconstruction de l’Ecole Normale Supérieure. Au terme de l’étude, le Japon décidera lui-même de la possibilité d’élaborer un véritable projet de construction.

Jusqu’à aujourd’hui, le gouvernement haïtien de même que le rectorat, n’ont reçu de réponse de la part de la JICA concernant le dossier qui avait été transmis au ministère de la Planification et de la coopération externe, par le conseil exécutif du rectorat en rapport avec la demande, rapporte la note.

En conclusion, le rectorat déclare que « les rumeurs relatives à un éventuel rejet du dossier soumis par la partie haïtienne, ou à l’établissement d’un nouveau délai pour la soumission d’autres dossiers sont sans fondement ».

A rappeler que la semaine écoulée, la ministre de l’économie et des finances Marie Carmelle Jean Marie avait déclaré qu’elle n’avait jamais été au courant d’un délai accordé par la JICA pour financer les travaux de reconstruction de l’ENS. Et, il n’a jamais été convenu que l’Etat achète un terrain pour l’ENS.

Depuis plusieurs semaines, des étudiants de l’Ecole Normale Supérieure organisent des manifestations dans les rues de Port-au-Prince pour exiger que le gouvernement fasse l’acquisition d’un terrain pouvant reconstruire l’ENS. La construction du nouveau bâtiment de l’ENS, devrait être financée par l’Agence Internationale de Coopération japonaise dans le cadre d’un partenariat ENS Japon, selon les étudiants et des responsables du décanat.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top