signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Société

Kita Nago poursuit sa longue traversée à pied

Kita nago à Port-au-Prince

Le tronc d’acajou qui se veut le symbole de la force de l’union haïtienne est arrivé à Port-au-Prince le lundi 14 janvier. Déposé au pied du marron inconnu, au Champ de Mars, en fin d’après-midi, il a été accueilli par le président de la République, Michel Martelly, qui était accompagné de la Première Dame, Sophia Martelly et du Premier ministre Laurent Lamothe.

Visiblement fatigué, Mèt Fèy Vèt, Harry Nicolas de son vrai nom, a exprimé sa satisfaction d’avoir atteint Port-au-Prince. C’est une étape importante dans le parcours de Kita Nago, déclare-t-il, ému. Port-au-Prince représente non seulement la capitale du pays mais aussi la ville la plus peuplée. J’espère que Kita Nago, symbole de l’union du peuple haïtien, inspirera les habitants de Port-au-Prince à la protection de l’environnement et au respect des valeurs qui rendent possible le vivre ensemble. »

Le projet « Kita Nago » a démarré, le 1e janvier 2013, à l’occasion du 209e anniversaire de l’indépendance d’Haïti. Il consiste à suivre à pied un parcours de 700 kilomètres de route en partant des Irois, situé dans le département de la Grand ‘Anse, pour atteindre Ouanaminthe. Selon les instigateurs du projet, Kita Nago devra parcourir, en total, 45 communes et 7 départements du pays.

Il s’agit, par-là, d’un projet dont l’ambition est d’inviter la population haïtienne à unir leur énergie autour d’un objectif commun, a confié le coordonnateur de l’Organisation Kore Pwodisyon Nasonal (KPL), Harry Nicolas.

Au terme du transport de ce tronc d’acajou, les haïtiens seront conscients de ce qu’ils peuvent véritablement faire en se mettant ensemble, espère Mèt Fèy Vèt.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top