signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Environnement

L’agriculture, la base du développement durable en Haiti

Jean-Robert-Estimeart

L’agriculture, la base du développement durable en HaitiAujourd’hui grâce aux nouvelles connaissances et équipements agricoles modernes, on peut produire des denrées alimentaires en quantité et en qualité tout en protégeant l’environnement, selon le directeur général de Winner Jean Robert Estimé qui ne se contente pas de le répéter. Il implémente une structure baptisée « Centre Rural de Développement Durable » disposant d’un laboratoire fonctionnel qui travaille en collaboration avec l’Université de Floride, et d’une flotte de plus de 9 tracteurs équipés et des outils de traitement post-récolte des grains.

 

Le CRDD de Bas Boen qui conduit des activités de démonstration depuis plus de trois ans a obtenu des résultats encourageants, à en croire Monsieur Estimé citant l’exemple du niveau de productivité de maïs en milieu paysan atteignant 7.5 Tm et plus de 4 Tm à l’hectare en plein champ avec des variétés hybrides de Pioneer.  « Avec le haricot noir, les itinéraires techniques permettent déjà d’atteindre 1.4 Tm sur la ferme et 1.2 Tm en plein champ », a-t-il ajouté.  

Le CRDD a aussi introduit la culture sous serre et l’irrigation goutte à goutte en serre et en plein champ adaptée aux petites et moyennes exploitations agricoles en vue d’améliorer leurs productivités et d’augmenter leurs revenus, souligne une note de Winner/USAID.    

Des investissements importants sont également consentis au niveau des bassins versants. Dans le cadre des activités supportées par le projet Feed the future mis sur pied par le président américain Barack Obama en 2009, Winner, de concert avec les ministères de l’agriculture et de l’environnement, intervient dans la plaine du Cul-de-Sac et dans la région des Matheux où environ 10.000 hectares de terre sont irrigués.  

« Nous ne pouvons prétendre avoir un impact national, mais dans les zones où nous intervenons les résultats sont significatifs », affirme Jean Robert Estimé qui estime nécessaire de poursuivre les efforts afin d’améliorer « la courbe des résultats ».

« Nous allons continuer à former des agriculteurs professionnels, vulgariser les itinéraires techniques, accompagner les associations de planteurs en leur permettant d’avoir accès à des équipements agricoles modernes », a-t-il annoncé.

Cossy Roosevelt

  

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top