signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Justice

La famille Duverseau demande justice et réparation

La famille Duverseau a élevé la voix une nouvelle fois le lundi 5 août pour demander justice et séparation pour son fils Frantzy, assassiné le 18 octobre 2010 à Port-au-Prince par des policiers du commissariat de Port-au-Prince. Ces derniers étaient accompagnés des frères Enol et Josué Florestal et de Me. André Michel lors de l’opération, a expliqué Ovil Florestal, le père de Frantzy, affirmant que son fils a été abattu pour avoir résisté à l’arrestation.  

L’avocat de la famille Duverseau, Me. Déus Jean-François, dit relever des amalgames et déceler une manœuvre de diversion montée autour du drame pour rendre flou les circonstances ayant entouré la mort de Frantzy Duverseau, le 18 octobre 2010. L’homme de loi souhaite que l’action publique soit mise en mouvement contre toute personne impliquée de près ou de loin dans ce crime.

Le principal accusé dans ce dossier reste la Police nationale d’Haïti et l’Etat haïtien, selon Me. Déus Jean-François. « Me. André Michel n’est pas la seule accusée dans cette affaire », a-t-il dit.

Trois personnes, deux agents de la Police nationale d’Haïti et le frère de Enold Florestal, Josué, sont emprisonnées dans ce dossier.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top