signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Politique

La grande mobilisation MOPOD s’amorce

Le Mouvement Patriotique de l’Opposition Démocratique (MOPOD) confirme la tenue d’un sit-in le jeudi 12 septembre aux abords du ministère de la Justice et de la Sécurité publique à Port-au-Prince. Il s’agit d’exiger la mise en liberté de Enol et Josué Florestal qu’il présente comme des prisonniers politiques.

 

Ce sit-in est le début d’une grande mobilisation convoquée par MOPOD pour dénoncer les dérives de l’administration Martelly / Lamothe. Il est aussi organisé en soutien à l’avocat André Michel qui est sous le coup d’un mandat d’amener et d’une interdiction de départ. Les manifestants vont appeler au retrait de ces poursuites, qui selon le MOPOD, sont une réaction à celles engagées par cet avocat et son confrère Newton Saint-Juste contre la famille présidentielle pour corruption présumée.

Le Mouvement Patriotique de l’Opposition Démocratique exige, entre autres revendications, l’organisation des élections libres, crédibles, honnêtes et démocratiques avant 2014. Timothée Rony, un des responsables de la commission de mobilisation de MOPOD, estime que l’Exécutif avait tout son temps pour renouveler le personnel politique, ce qu’il n’a pas fait en deux ans et demi de mandat du président Michel Martelly.

Soutenant qu’il n’a pas la volonté d’organiser les compétitions électorales, Timothée affirme que Michel Martelly cherche à dissoudre le parlement pour pouvoir restaurer la dictature dans le pays.

Serge Jean va jusqu’à demander le départ du président Michel Martelly au cas où le tiers du Sénat n’est pas renouvelé cette année. 

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top