signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Politique

La loi électorale de 2008 serait un raccourci pour Martelly

Contrairement à ce qu’on se plait à penser, Michel Martelly veut organiser les élections avant décembre 2013. Il  l’a déclaré ce 23 août sur les ondes de Scoop Fm. Mais, pour gagner du temps, il dit préférer la loi électorale de 2008 au projet de loi électorale du CTCEP.

 

Le président Michel Martelly avait proposé au CTCEP, a confié Lucien Jura sur Signal Fm, le 23 août, l’utilisation de la loi électorale de 2008 qui n’est pas encore abrogée constitutionnellement, aux fins d’initier le processus.

Le vote d’une loi électorale exige du temps. Généralement, les parlementaires ont besoin de 8 mois pour le faire.  La dernière fois, le parlement a exceptionnellement mis 5 mois pour voter une loi électorale, rappelle le chef de l’Etat.

Vu qu’il y a deux articles de la loi électorale de 2008 qui ne sont pas en concordance avec l’amendement de la constitution de 1987, Martelly estime que le parlement ferait mieux de les abroger en guise d’engager le processus de vote d’un projet de loi électorale qui contient 246 articles.

S’il faut réaliser les élections avant la fin de l’année, le geste salutaire, laisse entendre le chef de l’Exécutif, c’est l’usage de la loi électorale de 2008.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top