signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Politique

La machine électorale remise en état

 

Maintenant que le CEP est à même de respecter  toutes les mesures qu’il a promises après le scrutin du 9 août 2015, la machine électorale peut-être remise en route, laisse entendre le président de l’institution, Pierre Louis Opont. Disponibilité de la totalité des mandats pour les partis politiques, publication à temps des listes électorales et évaluation du personnel interne du Conseil. Voilà, entre autres, les dispositions qui ont été adoptées par les membres du CEP pour remettre la machine électorale en bon état de service.

 

 

Le  président du CEP annonce aussi que le conseil électoral provisoire adopte une nouvelle formule pour donner aux mandataires accès aux centres de vote. A l’ouverture des bureaux, un tirage au sort aura lieu pour déterminer les groupes de représentants des partis et des candidats qui s’y succéderont. Cette décision aura permis,  précise M. Opont, de compenser l’exiguïté des lieux et du nombre élevé des candidats à la présidence. Aucun bureau de vote ne pourra accueillir à la fois les 54 mandataires des partis politiques, les membres de bureaux de vote, les superviseurs, les observateurs nationaux et internationaux en même temps que les électeurs”, indique le président du CEP.

 

Les mesures de sécurité seront renforcées. Une forte présence policière se fera remarquer deux jours avant le scrutin, promet M. Opont informant que le CEP se réunira ce mercredi avec le conseil supérieur du pouvoir judiciaire.

 

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top