signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Production nationale

La production du sel en chute libre en Haiti

selart

La production du sel en chute libre en Haiti

Les tempêtes tropicales qui ont frappé Haiti ces huit dernières années ont affaibli considérablement la production du sel. Ceci s’explique par le déversement d’alluvion et de boue dans les bassins de salinisation. Gonaïves, Grandes Salines et Saint-Marc, les principaux sites affectés par cette détérioration accusent un sévère manque à gagner. Ce qui pousse des saliniers à chercher d’autres sources de revenus. En 2013, ils sont moins de 2500 à pratiquer ce métier à travers le pays.  

 

Le président de la chambre de commerce et d’industrie de l’Artibonite n’a de cesse d’insister sur la nécessité pour les décideurs d’œuvrer en faveur de la relance de la production du sel dans le pays. Nahum Dorval fait tout un plaidoyer expliquant que cette denrée est une source de revenus pour les saliniers et leurs familles, et pour toute la communauté. « Si on arrive à l’exporter en quantité, le sel peut aider à diminuer le déficit de la balance commerciale d’Haiti », ajoute M. Dorval.

Pour y arriver, souligne le président de la chambre de commerce et d’industrie de l’Artibonite, la production du sel doit se faire dans les conditions d’hygiène maximales. En outre, il faut implanter dans les zones à forte potentialité des industries modernes de production et traitement. Jusqu’ici, l’exploitation des bassins de salinisation se fait de manière archaïque, regrette Nahum Dorval.

Outre les tempêtes tropicales, la production locale est menacée par l’envahissement du marché haïtien par le sel dominicain.

 CR//

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top