signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Reconstruction

La route principale de Delmas bientôt éclairée le soir

Au haut de Delmas, des hommes procèdent à l’installation de poteaux en béton qui vont recevoir des dispositifs luminaires à énergie solaire. Ces travaux, qui sont effectués généralement le soir, devraient s’étendre sur toute la longueur de la principale route de la commune.

Observant le déroulement de ces travaux, des résidents de Delmas saisissent l’occasion pour saluer les efforts du président Michel Martelly qui cherche, selon eux, à améliorer les conditions de vie de la population. Ces citoyens expliquent qu’en raison de l’obscurité, les activités économiques fonctionnent au ralenti le soir.

« Je ne sors pas la nuit. Ceux qui prennent le risque de le faire sont  assez souvent  attaqués par des voleurs ou des kidnappeurs», a déclaré Elsie, 21 ans, contrairement à Magalie qui a un boulot à temps partiel dans un Bar resto dansant, avec un horaire assez stressant. « Je vais travailler à cinq heures de l’après-midi et je retourne chez moi, à pied, à dix heures du soir. A cette heure, je suis obligée de traverser des carrefours totalement enveloppés par l’obscurité», raconte-t-elle laissant entrevoir une certaine peur.

En effet, en raison de la disparition des ampoules sur la grande majorité des poteaux, la route de Delmas baigne dans l’obscurité même lorsque cette zone est alimentée en courant par la compagnie nationale d’électricité. Et tenant compte des problèmes récurrents d’énergie, le gouvernement a opté pour l’installation de lampadaires solaires estimant qu’il s’agit d’une « alternative pratique et efficace ».

Plus de 7000 lampadaires doivent être installés à travers le pays, en particulier dans les zones dont le besoin en éclairage est évident.

Le plus important, a souligné récemment le premier ministre Laurent Lamothe, est d’avoir un mécanisme de suivi et de contrôle, car, a-t-il été informé, certains lampadaires déjà installés dans l’aire métropolitaine sont tombés en panne.

« On a déployé des efforts considérables pour faire atterrir ce projet. On doit veiller à ce que tout fonctionne correctement», a-t-il déclaré.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top