signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Gouvernement

Lancement officiel de l’Opération « Anrejistreman la pou la »

Près de 10.000 personnes recevront pour la première fois leur acte de naissance et leur carte d’identification nationale à Belle-Anse dans le cadre de l’opération baptisée « ANREJISTREMAN LA POU LA » lancée à Mare-Briole autour du thème : « YON MOUN, YON BATISTE, YON PYE BWA», informe le Bureau de communication de la présidence.

 

Le président de la République, Michel Joseph Martelly, s’est rendu, le lundi 12 août 2013, dans la 2e section Mare-Briole dans la commune de Belle-Anse (Sud-est) pour lancer l’opération qui s’inscrit dans le cadre du Programme d’enregistrement des sans-papiers dans les sections communales. Elle consiste à fournir aux citoyens leur acte de naissance et leur carte d’identification nationale.

Avec le slogan « Yon moun, yon batistè, yon pye bwa», ce programme, exigé par le président de la République, selon la note, est mis à exécution conjointement par le ministère de la Justice et de la Sécurité publique, le Bureau de la ministre déléguée à la promotion de la paysannerie, l’Office national d’identification et les Archives nationales d’Haïti.

Symboliquement, dix actes de naissance ont été remis à dix personnes que le chef de l’Etat a déclaré être ses filleules. Ces dernières ont reçu chacune une plantule à mettre en terre dans le cadre du programme national de reboisement. Cinq Clercs, dont celui de Mare-Briole, M. Raphaël Isaac, ont été nommés pour poursuivre cette opération « Anrejistreman la pou la ».

De son côté, l’Officier d’Etat Civil de cette commune, M. Jean-Marie Max Reynald, a reçu une motocyclette du Chef de l’Etat pour mieux faire son travail. Cette opération qui a débuté fructueusement à Mare-Briole, s’étendra sur toute l’étendue du territoire national.

Des centaines de milliers d’Haïtiens sont directement concernés par cette opération « Anrejistreman la pou la », qui vise à permettre à tous les Haïtiens d’accéder à la dignité de la citoyenneté et aux droits qui en découlent, et qui est une étape importante vers la réduction des inégalités sociales et l’établissement irréversible d’un véritable Etat de droit.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top