signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Gouvernement

Le département de l’Artibonite frappé par la chique

Le ministère de la Santé publique et de la population dénombre plus d’un millier de cas de chique dans l’Artibonite. A en croire la directrice générale du MSPP, cette maladie est présente dans plusieurs autres régions du pays. Des dispositions sont prises par les responsables sanitaires afin de contrecarrer la maladie.

La Tungose, présente dans plusieurs régions du pays, est une maladie parasitaire de la peau, causée par la puce-chique. Son diagnostic repose sur la mise en évidence de la petite puce sous la peau, sous la forme d’une tuméfaction  dermique arrondie et blanchâtre. L’homme, hôte habituel, ainsi que des animaux, en particuliers les porcs, sont contaminés par contact direct avec le parasite. La marche pieds nus favorise la contamination, selon le docteur Marie Guirlène Raymond Charite, directrice générale du MSPP.

Loin de pouvoir causer la mort du malade, la puce-chique provoque des lésions modérément douloureuses qui siègent dans les pieds, en grande majorité. Les lésions provoquées ont l’apparence de boutons blancs et causent des démangeaisons.

Si la puce n’est pas extraite à temps, elle peut provoquer des infections  ou d’autres complications dangereuses comme des abcès locaux, des gangrènes gazeuses ou tétanos jusqu’à la perte d’orteils.

Le ministère de la santé publique et de la population a un plan pour contrecarrer cette maladie, affirme le docteur Raymond Charite. Face à cette nouvelle réapparition de la maladie dans l’Artibonite, des actions sont en cours pour répondre aux urgences.

La directrice générale du MSPP croit qu’il est impossible de venir à bout du problème de chique vu l’aspect social de la maladie et son rapport avec la pauvreté. Le Dr Charite estime que la solution doit passer par un plan de développement social. La population doit avoir aussi un comportement adapté, renchérit-elle.

La chique est une puce parasite qui vit dans la terre. La douleur provoquée par la présence de la chique gêne la marche et peut la rendre impossible en cas de lésions multiples. Susceptible d’entraîner la paralysie, la chique, une maladie de la misère, ne peut être évitée qu’en portant des chaussures et en adoptant une bonne hygiène des pieds.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top