signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Justice

Le président Martelly et le premier ministre Lamothe seraient responsables de la mort du juge Jean Serge Joseph

juge Jean Serge Josephart

Le président Martelly et le premier ministre Lamothe seraient responsables de la mort du juge Jean Serge JosephLe juge Jean Serge Joseph, chargé du dossier de corruption et de détournement de fonds impliquant la famille présidentielle, est décédé dans la matinée de samedi dans un centre hospitalier de Port-au-Prince. Officiellement, le magistrat est emporté par un accident cérébral, mais, les révélations de l’avocat Samuel Madistin laissent croire le contraire.

 

Me. Joseph subissait des pressions du président de la République, Michel Martelly, et du premier ministre, Laurent Lamothe, qui lui auraient ordonné de fermer le dossier. Les deux chefs de l’Exécutif auraient fait cette injonction lors d’une réunion qui se serait tenue jeudi dans le cabinet de Me. Gary Lissade, en présence du ministre de la justice et de la sécurité publique, Jean Renel Sanon, déclare l’homme de loi, expliquant que le juge avait très peur.

Le juge Jean Serge Joseph aurait confié à Me. Samuel Madistin que le président de la République était très en colère contre son ordonnance lui demandant de permettre que le premier ministre et de hauts fonctionnaires de l’Etat répondent dans le cadre de cette affaire. «Il m’a dit que sa vie et celle du doyen Raymond Jean Michel sont en jeu », a ajouté Me Madistin, enchainant que le juge avait jusqu’à ce mardi pour organiser une audience afin de clore le dossier.

Me. André Michel, l’une des personnalités à avoir porté plainte contre la Première dame Sophia et son fils Olivier Martelly, relaie les affirmations de son confrère Madistin. Il dénonce « un assassinat contre un magistrat qui a osé défendre l’indépendance de la justice ».

Des informations démenties par Me. Jean Renel Sanon qui parle d’allégations mensongères. Il n’y a pas eu de rencontre, réagit le ministre de la justice, qui met en garde contre l’utilisation du cadavre du magistrat à des fins politiciennes.

L’Hôpital Bernard Mevs a précisé que le juge Jean Serge Joseph est mort d’un accident cérébral et qu’il y était admis dans un état très grave vers 3 heures du matin samedi. « Nous avons essayé en vain de le réanimer », a souligné le docteur Richard Pop.

Me. Samuel Madistin, le ministre Jean Renel Sanon et le président de l’Association Nationale des Magistrats Haïtiens Durin Duret présentent le juge Joseph comme un homme intègre.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top