signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Parlement

Le sénateur Moise Jean-Charles demande la démission du président de la République ou sa mise en accusation

Moisejeancharles

Le sénateur Moise Jean-Charles demande la démission du président de la République ou sa mise en accusation

Le sénateur Moise Jean-Charles appelle le président de la République à la démission suite au décès du juge Jean Serge Joseph survenu samedi dernier à Port-au-Prince. L’élu du département du nord relaie les déclarations de l’avocat Samuel Madistin selon lesquelles le président Michel Martelly et le Premier Ministre Laurent avaient proféré des menaces à l’endroit du magistrat-défunt pour le porter à classer le dossier de corruption et de détournement de fonds dans lequel la famille présidentielle est impliquée.

 

Selon Moise Jean-Charles, Michel Martelly avait pointé du doigt Jean Serge Joseph lors de la réunion dont fait état Me. Samuel Madistin, réunion qui se serait tenue jeudi au Cabinet de Me. Gary Lissade.


Au cas où Michel Martelly ne démissionnerait pas, la chambre des députés devrait assumer ses responsabilités en enclenchant les procédures de mise en accusation, préconise le sénateur Jean-Charles, ennemi farouche du président de la République. Moise Jean-Charles invite la population à prendre le palais National et le Palais législatif d’assaut si les députés n’agissent pas.


Le président de la république pourrait être mis en accusation si une enquête révélait qu’il est responsable de la mort du juge, prévient le député Fritz-Gérald Bourjolly. Président de la commission justice et sécurité de la Chambre Basse, Fritz-Gérald Emmanuel Bourjolly plaide en faveur de la formation d’une commission devant enquêter sur les allégations de meurtre.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top