signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Environnement

Léogane : une maison, un arbre

Radio Signal FM
envirronnementart

Des leaders communautaires pioches en main, suivis de plusieurs brouettes remplies de plantules, sillonnent les rues de Santo, mercredi matin. La caravane, attirant des foules de gens, s’arrête devant chaque maison pour inviter le propriétaire à choisir un arbre fruitier ou forestier. A l’intérieur comme à l’extérieur des clôtures, des manguiers, des chênes et des cèdres ont été mis en terre avec l’assistance de l’agronome Daphnée Charles, consultante à Panos Caraïbes. Chaque bénéficiaire a pris l’engagement de prendre soin des plantules jusqu’à ce qu’elles arrivent à maturité.

En lançant cette activité pour marquer la journée mondiale de l’environnement le mardi 5 juin, le coordonnateur du Mouvement des organisations pour le développement de Santo-Léogane (MODSOL), Wilkens Saint-Jean, a souligné l’importance du reboisement dans la relance de la production agricole et le développement du pays. A plus forte raison, a-t-il dit, « chaque membre de la communauté de Santo doit s’engager à planter des arbres et à prendre soin d’eux comme s’ils étaient leurs propres enfants ».

Cette journée de sensibilisation et de reboisement fait suite aux nombreux ateliers de formation à l’intention des leaders communautaires de Léogane sur l’environnement, et particulièrement sur les changements climatiques et la conservation de la biodiversité. Et la meilleure façon de protéger les différentes espèces animales et végétales évoluant dans nos écosystèmes est de planter des arbres dans les montagnes aussi bien que dans les plaines, selon les écologistes.

Après le tremblement de terre de janvier 2010, qui avait détruit en partie La ville de Léogane, l’on a assisté à une sorte d’exode vers les espaces jusqu’ici verts. Des centaines d’arbres ont été abattus pour installer des tentes, des abris provisoires, et construire des maisons.

De l’avis de plusieurs notables de la cité d’Anacaona, la dégradation de l’environnement s’accélère à un rythme inquiétant.

En termes de suivi, le MODSOL envisage de lancer un programme de formation des jeunes en préparation de pépinières. Au fait, le projet de sensibilisation et de reboisement supporté par la Fondation Macarthur vise à impliquer les communautés dans les efforts de réhabilitation et de protection de l’environnement.

Photo:Wildor Saintus

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top
Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018 sur Signal FMLISTEN LIVE
+