signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Politique

Les recours exercés par les avocats de Duvalier sont fantaisistes, selon le RNDDH

Le Réseau national de défense des droits humains dit encourager vivement la Cour d’Appel de Port-au-Prince à poursuivre son information jusqu’à l’arrêt-ordonnance de clôture. Au regard des dispositions légales, de la jurisprudence et de la doctrine, les recours exercés par les avocats de l’ex-Président à vie Jean-Claude Duvalier sont fantaisistes, note le RNDDH dans un communiqué en date du 26 mars 2014.

De plus, ces derniers, après avoir exercé ces recours, tentent, via la presse, d’influencer l’opinion publique avec pour objectif de faire croire que leurs actions en contestation sont de nature à stopper l’instruction du dossier par la Cour d’Appel de Port-au-Prince.

Or, poursuit le RNDDH, l’arrêt du 20 février 2014 tombe dans la catégorie des arrêts d’instruction et ne peut être attaqué qu’après l’arrêt de clôture. Ainsi, explique-t-il, les Magistrats récusés ont la possibilité de passer outre les recours parce qu’ils ne sont pas soutenus par des preuves irréfutables.

Par ailleurs, le RNDDH souligne à l’attention de tous que l’esprit de cet arrêt-ordonnance répond aux aspirations de la population haïtienne et à celles des victimes et de leurs ayant-droit car la société a besoin de savoir ce qui s’est réellement passé.

Les proches des disparus ont besoin de savoir comment leur père, leur mère, leurs enfants, leur mari, ont été enlevés pour ne plus jamais retourner chez eux. Les victimes de viols, de vols, d’arrestations et de détentions arbitraires et illégales, de disparitions forcées, d’exécutions sommaires réclament justice. Et, tous ceux qui se sont rendus coupables de ces crimes doivent être punis.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top