signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Justice

Lettre ouverte à Me Claudy Gassant

Microphone

Mon cher Gassant,

Je vous écris cette lettre pour dire publiquement combien je suis étonné d’entendre par voie de presse que vous êtes l’avocat de monsieur Préval invité à comparaître le 7 mars prochain au cabinet d’instruction dans le cadre de l’investigation du dossier sur l’assassinat de Jean Léopold Dominique et son gardien Jean-Claude Louissaint.

Permettez-moi de dire en qualité d’ancien juge d’instruction qui a travaillé sur l’affaire, vous ne pouvez pas être avocat dans ce dossier parce que l’instruction est secrète et votre position d’ancien juge et ex-commissaire du gouvernement vous ont permis d’avoir accès à toutes les informations ce qui limitent votre habilité de travailler comme avocat dans le même dossier.

Mon cher Gassant,

Je n’ai pas à sous-estimer la valeur morale et l’intégrité d’un collègue, d’un collaborateur à l’école nationale de la magistrature sur la route des Frères, et finalement d’un ami que j’ai rencontré pour la première fois à l’Ecole de la Magistrature de Bordeaux et avec qui j’ai pris le train un soir pour rentrer à Paris.

En tant qu’ami, que vous me permettiez de faire remarquer quand j’ai démissionné dans le dossier pour des raisons de conviction après la mort de Lalanne trépassé au cours d’une opération chirurchicale, et après avoir rencontré en deux fois le président Préval au Palais National, vous aviez été l’un des premiers à être au-courant de ma décision et sur votre accord, j’ai proposé votre nom, comme étant le juge le plus compétent et courageux digne de me remplacer pour compléter l’instruction.

J’ai été effectivement satisfait du travail que vous aviez fait après mon départ pour faire avancer l’instruction dans laquelle plus d’une cinquantaine de personnes ont été interrogées et cinq personnes ont été arrêtées.

La question est de savoir: “Est-ce que le même juge d’instruction qui a travaillé sur un dossier peut-il être aujourd’hui l’avocat de monsieur Préval cité à titre de renseignements au cabinet d’instruction.

A n’importe qui d’autre, je dirai non au nom du secret de l’instruction et du principe de l’éthique professionnelle. Cependant à vous, je ne veux pas donner de conseils sachant que vous êtes un spécialiste du droit pénal et vous êtes imbu de toutes les règles au-regard de l’éthique et du droit de réserve qu’un ancien juge doit avoir dans le cadre de l’instruction d’un dossier toujours ouvert. Ce droit de réserve et de silence, sans nul doute, il vous serait difficile maintenant de garder vu votre position d’avocat dans le dossier.

Sincères amitiés,

Jean Sénat Fleury

Lettre ouverte à Me Claudy Gassant was last modified: by
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top