signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Politique

Martelly s’empresse de partir pour libérer la nation

Martelly19Janvier2016

Martelly s’empresse de partir pour libérer la nation

Seul le Conseil électoral provisoire comme institution est compétent pour déterminer la date à laquelle les élections peuvent être organisées. Il ne revient pas à un candidat de se substituer au CEP pour dire si les conditions sont réunies pour la tenue d’un scrutin. Ainsi a parlé le chef de l’Etat, ce  19 janvier 2016. Michel Joseph Martelly se dit déterminé à respecter l’une de ses promesses de campagne : quitter le palais national, le 7 février 2016, mais en remettant les rênes du pays  à un nouveau président élu, précise-t-il.

C’est un mensonge de croire que le second tour de l’élection présidentielle aura lieu avec un seul candidat, martèle M. Martelly rappelant que dans les résultats publiés par le CEP deux candidats sont admis au second tour. 

« Il y a lieu de libérer la nation », déclare Michel Martelly. Le chef de l’Etat, qui se dit prêt à écouter  l’institution électorale, manifeste son empressement à  partir, le 7 février, mais en assumant la responsabilité qui lui incombe  de remettre le pouvoir à un élu.   

Par ailleurs, Michel Martelly appelle les responsables du ministère de la Justice et ceux de la sécurité publique à tout mettre en œuvre pour assurer la sécurité des citoyens qui se rendront voter dimanche.

Photo : Lesly Dorcin

Martelly s’empresse de partir pour libérer la nation was last modified: by
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top