signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Gouvernement

MCI/CODEVI : signature d’un protocole d’accord

Jude Herve Day_MCI_CODEVI

MCI/CODEVI : signature d’un protocole d’accord

Le Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI) et la Compagnie de développement industriel (CODEVI) ont signé, le vendredi 9 octobre 2015, un protocole d’accord dans le cadre de la stratégie du MCI d’appuyer le développement du secteur privé, et en particulier dans la mise en œuvre du programme des microparcs dans le pays.

La signature de ce protocole ouvre la voie à un partenariat entre les deux institutions pour permettre que les gens travaillent dans de meilleures conditions. Par cet accord, le MCI accepte d’ériger sur un domaine privé de l’Etat, situé à proximité du parc de la CODEVI, un microparc de services pour accueillir les cuisiniers et cuisinières qui alimentent les ouvriers de la zone franche de Ouanaminthe. Ce microparc offrira un endroit propre, respectueux des normes d’hygiène à la population de la zone en vue de sa restauration, d’une part, et, d’autre part, un nouveau cadre de travail aux marchands leur permettant de réduire leurs coûts d’opération par la mise à leur disposition des infrastructures et des équipements adéquats.

Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Jude Hervey Day, explique que ce dispositif profitera à toute la population de la zone de Ouanaminthe. « Ce changement sera marqué par un rayonnement économique sur la zone grâce à la contribution des petits producteurs qui seront les principaux fournisseurs de denrées », a-t-il fait savoir, ajoutant que l’accord définit également les conditions dans lesquelles le ministère confie la gestion du microparc à la CODEVI S.A. et s’engage à financer une partie de la construction et des équipements respectivement à hauteur de 40, 192,338 gourdes et de 20, 035,166 gourdes.
Représentée par sa vice-présidente, Mercedes Capellan, la Compagnie de développement industriel, dans le cadre de cet accord, s’engage à assurer la gestion de ce microparc qui sera construit pour améliorer les conditions de vie de la population de la zone. Mme Capellan a souligné que la CODEVI va également participer à l’édification de ce microparc qui comprendra une cafétéria, une clinique, une garderie, un espace de récréation…

Financé par la Banque interaméricaine de développement (BID), ce programme bénéficie aussi d’un apport du Fonds multilatéral d’investissement (600.000 USD), de Clinton Bush Haiti Foundation (475.000 USD), de la Compagnie de développement industriel (175.000 USD) et de l’Instituto Dominicano de Desarrollo Integral (IDDI) (500 000 US).

Rappelons qu’un microparc est un outil de développement des filières et un espace productif commun dont les objectifs sont de valoriser la production nationale en facilitant la création d’emplois, le développement des corps de métiers et la spécialisation de la main-d’œuvre, le développement industriel et la mutualisation et la réduction des coûts opérationnels. Le développement de cet outil s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’appui aux entreprises du MCI visant la mise en place des conditions nécessaires à la croissance économique et la création d’emplois en Haïti.

Les microparcs couvriront l’ensemble du territoire national à raison d’un par arrondissement et sont, prioritairement, placés sur quatre grands groupes de filières prioritaires. Ouanaminthe sera l’un des premiers arrondissements à accueillir un microparc.

Photo: Lesly Dorcin

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top