signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Politique

MOPOD appelle à la mobilisation citoyenne contre l’effondrement des institutions

Le Mouvement patriotique de l’opposition démocratique (MOPOD) appelle à la mobilisation citoyenne afin de stopper l’effondrement des institutions lors d’une conférence de presse que ce regroupement de partis politiques a organisée le mercredi 24 juillet à Port-au-Prince.

 

MOPOD dénonce les dérives de l’administration Martelly-Lamothe qui entretient « l’instabilité politique » à travers des « scandales politiques » à répétition. L’agronome Jean André Victor montre du doigt la confusion des pouvoirs au Palais national. Ce qui, selon lui, constitue le prélude d’une nouvelle forme de dictature, qui se concrétiserait dans la révision de la constitution.

Pour y arriver, les élections ne devraient pas avoir lieu jusqu’à ce que le parlement soit déclaré caduc, analyse Jean André Victor qui attire l’attention sur des manœuvres visant à empêcher le renouvellement à temps du personnel politique.

Une fois le parlement déclaré caduc, une assemblée constituante sera convoquée pour amender une nouvelle fois la constitution et justifier une « nouvelle forme de dictature », explique le responsable politique.

De son coté, Marie Denise Claude invite la population à la mobilisation pour faire échec à un tel plan et restaurer les « vraies valeurs morales, démocratiques et républicaines ».

Entre autres exigences, MOPOD plaide en faveur de « la tenue d’élections transparentes avant la fin de l’année où la démission du président, une enquête, selon les normes, sur la mort du juge Joseph ainsi que la comparution des membres concernés du gouvernement par devant la justice concernant les scandales dans lesquels ils seraient impliqués ».

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top