signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Education

Nesmy Manigat: entre modestie et satisfaction

Microphone

Le ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, M. Nesmy Manigat, est très exigeant envers lui-même. En dépit d’un taux net de scolarisation de 90% qu’il  affirme avoir récolté au début de la rentrée scolaire, il dit ne pas éprouver une satisfaction totale. Il en sera comblé quand les 10% restants auront aussi  accès à l’éducation.

Voulant se montrer modeste,  il présente un bilan que plus d’un pourrait qualifier d’excellent : la rentrée scolaire effective depuis le 08 septembre est réussie a 90%. Alors qu’il ne capitalise pas beaucoup sur ce résultat.  Il s’octroi, toutefois, un certain satisfecit compte tenu, d’une part, du taux de scolarisation enregistré. Et  d’autre part, il se réjoui  que  la date prévue pour la tenue de la rentrée scolaire a été respectée.

Ce résultat est du, selon lui, aux dispositions prises par le gouvernement pour s’assurer de la tenue en bonne et due forme de cette année académique. Il rappelle, à cet effet, que des bâtiments publics scolaires  ont été construits et réaménagés ainsi que 3000 ouvrages distribués. Entre autres dispositions, le ministre informe que le salaire des professeurs de 27 mille écoles publiques ont cru de 9 mille à  13 mille gourdes.

Interrogés sur la situation des écoles publiques notamment dans les villes de provinces, l’économiste reconnait qu’il existe un déficit à ce niveau. Il prend en exemple le département du Plateau central où  les portes de nombreuses écoles restent fermées surtout en raison du manque de professeur.

Il accuse, à  ce sujet, le système éducatif qui ne dispose pas assez d’enseignants. Entre autres causes à  ce problème, le ministre indexe certains professeurs qui fuient leurs responsabilités en confiant leurs chairs à certains individus. Ces derniers, n’étant pas formellement reconnus comme des professeurs à  part entière ne parviennent pas à obtenir une rémunération. Alors que les professeurs  qui ont délaissés leurs postes reçoivent régulièrement leurs salaires.

Pour pallier cette anomalie, M. Manigat avait annoncé, dans l’une de ces 12 mesures, la certification de tous les professeurs. Il affirme, à  cet effet, que 15 mille professeurs sont déjà recensés. Le processus suit son cours ainsi d’autres initiatives en vue de faire appliquer les autres mesures à  prétention de redresser tant soit peu, le système éducatif haïtien.

Jean Michel Cadet

Nesmy Manigat: entre modestie et satisfaction was last modified: by
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top