signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Nouvelles Internationales

Se conformer ou se convertir en un Etat voyou

Cidh-logo2

Se conformer ou se convertir en un Etat voyouSi la Cour interaméricaine des droits de l’homme est consultée, la République dominicaine devra soit se conformer au verdict de la CIADH, soit se retirer du système juridique interaméricain (chose peu probable), et se convertir en un Etat voyou, a écrit El Pais.

Le quotidien espagnol croit que la sentence de la Cour constitutionnelle dominicaine est une aberration juridique, et elle constitue un acte d’insubordination.

Dans son article paru le 4 novembre, El Pais rappelle que, dans l’Affaire Dilcia Yean et Violeta Bosico versus République Dominicaine, le verdict de la Cour interaméricaine des droits de l’homme a réclamé, en septembre 2005, que le pays applique les lois sur la nationalité et gère le registre de naissance de manière non discriminatoire sur le territoire dominicain sans considération du statut migratoire de leurs parents.

Ce qui est aberrant dans la décision de la Cour constitutionnelle dominicaine, selon El Pais, les enfants (ou petits-enfants et arrières petits-enfants) doivent payer pour une infraction présumée qu’aurait commis leurs ancêtres.Comme au Moyen-Age et dans les tribunaux de l’Inquisition, conformément à cet arrêt, les crimes sont héréditaires et se transmettent des parents aux enfants par le sang, renchérit le quotidien.

A la cruauté et à l’inhumanité de ces juges, s’ajoute l’hypocrisie, poursuit El Pays qui note que la migration «irrégulière» ou illégale des haïtiens vers la République dominicaine, commencé au début du XXe siècle, est un phénomène social et économique complexe qui, dans bien des cas, a été encouragé par les propriétaires fonciers et les hommes d’affaires dominicains pour avoir une main-d’œuvre bon marché.

Cette décision, qui frappe plus de 200 milleDominicains d’origine haïtienne, semble directement inspiré par les fameuses lois hitlériennes des années 30 qui ont permis aux juges nazis de priver de la nationalité allemande les juifs allemands qui avaient résidé pendant de nombreuses années dans ce pays, indique El Pais.

Le quotidien espagnol croit que si la sentence de la Cour constitutionnelle prend effet, elle prêtera le flanc à des abus et à des agressions. Ces famillesd’origine haïtienne seront transformées en zombi, incapables de trouver un emploi légal, d’obtenir l’assurance-maladie ou de s’inscrire à une école de même que les juifs qu’Hitler avait privé d’existence légale avant d’être envoyé dans les camps d’extermination: pour avoir appartenu à une race méprisée, alerte El Pais.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top