signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Société

Petit-Goave : rencontre communautaire sur l’application des normes parasismiques

A l’initiative de l’Institut Panos, plus d’une centaine d’autorités locales et de responsables d’organisations de la société civile ont participé, mercredi 17 avril, à une rencontre communautaire sur les normes parasismiques, au Lambi Night Club de Petit-Goave. Cette activité supportée par le National Endowment for Democracy (NED) vise à renforcer le débat public sur la reconstruction d’Haiti.

Tous les secteurs ou presque de la population petit-goavienne étaient représentés à cette journée d’information sur les normes parasismiques. L’exposition de maquettes de maisons construites à partir des techniques de la maçonnerie chainée, de matériaux utilisés dans la construction de maisons, les présentations et la projection de petits documentaires montrant les impacts dévastateurs des séismes sur les constructions ne respectant pas les normes parasismiques ont stimulé les débats.

C’était l’occasion pour des leaders communautaires de poser, en présence des autorités municipales, les problèmes d’urbanisation et de constructions anarchiques auxquels fait face la ville de Petit-Goave. Ils ont suggéré l’intégration dans l’administration communale de jeunes ingénieurs qui veulent acquérir de l’expérience. Ces derniers pourront participer à l’inspection des chantiers et offrir des consultations à des personnes qui n’ont pas suffisamment de moyen économique pour engager un expert dans leur projet de construction.

Au terme de la rencontre communautaire sur la reconstruction et les normes parasismiques, des guides ont été distribués aux participants. Ces documents élaborés en créole par le Ministère des Travaux Publics, Transport et Communication (MTPTC) en collaboration avec ses partenaires contiennent les informations de base en matière de construction parasismique.

Une initiative similaire sera organisée le 24 avril prochain à Léogane, cette commune qui avait été sévèrement touchée par le séisme du 12 janvier 2010.        

                

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top