signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Politique

Elections : un second tour avant le 29 janvier est impossible

Nicole Simeon porte parole CEP 6

Elections : un second tour avant le 29 janvier est impossible

Plus de 60% des centres de vote dans le Sud ont été sabotés par l’ouragan Matthew. Dans les Nippes, plus de 50% ont été endommagés ; et dans la Grand’Anse, 85%  ont  été affectés. Voilà le constat des neuf conseillers électoraux qui ont effectué une mission de solidarité et d’évaluation dans ces trois départements géographiques du pays. Quant au second tour des élections, qui doit se tenir  le 29 janvier 2017,  soit 69 jours après le premier tour, il est impossible, laisse entendre la porte-parole du Conseil électorale provisoire(CEP), de le réaliser plus tôt.  

Toutefois, la porte-parole du CEP note que ces chiffres ne sont pas définitifs vu que certaines zones ne sont toujours pas accessibles aux véhicules. Mais cette évaluation étant faite, Nicole Siméon rassure que l’institution électorale sait désormais où utiliser des bâches et où placer des tentes pour installer les centres de vote.

Cette tournée de solidarité a aussi offert au CEP, note Mme. Siméon, l’occasion de motiver ses différentes équipes travaillant sur le terrain pour rendre possible l’organisation des élections.  Les neuf membres du CEP ont rencontré les membres des membres des Bureaux Electoraux Départementaux (BED) et Bureaux Electoraux Communaux(BEC) des trois régions visitées, et  recueilli leurs suggestions et propositions en vue de conduire dans les meilleures conditions les joutes électorales.

Du 31 octobre au 5 novembre, les conseillers procéderont à une nouvelle vérification du matériel sensible et non sensible entreposé dans des containers de stockage, annonce la porte-parole du CEP, estimant que son institution devra aussi repenser sa stratégie de transport à temps de tout autre matériel à dos d’âne ou à pied vu que des voies restent difficiles d’accès pour les automobilistes.

Quant à la date du 20 novembre retenue pour l’organisation des élections, Mme Siméon croit que ce délai permet au CEP de tout mettre en place pour permettre à chacun d’exercer son droit de vote.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top