signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Politique

Le Chef de l’Etat rencontre plusieurs organes de l’Etat autour de la contrebande

Privert Joce

Le Chef de l’Etat rencontre plusieurs organes de l’Etat autour de la contrebande

Le président de la République, Jocelerme Privert, s’est entretenu, le mercredi 7 septembre 2016, avec le  Ministre de l’Economie et des Finances, M Yves Romain Bastien, le Directeur Général de l’Administration Générale des Douanes, M. Victor H. Saint-Louis, ainsi que d’autres organes de l’Etat, autour des efforts fournis par le gouvernement afin de lutter contre la contrebande.  

Ont également pris part à cette rencontre le Président de l’Association des Industries d’Haïti, M. Georges Sassine, le Secrétaire d’Etat à la Sécurité Publique, le Colonel Himler Rébu, le Directeur Général du CONALD, M. Antoine Atouriste, des représentants de l’ULCC, de l’UCREF et de la Police Nationale.  

Le Directeur général de l’AGD, M. Victor H. Saint-Louis a fait le point sur les diverses opérations menées par son administration, de concert avec la DGI et la PNH, afin d’éradiquer ce fléau que constitue la contrebande pour l’économie haïtienne. En ce sens, des actions stratégiques sont entreprises par les instances concernées afin de palier à cet état de fait :

· La vérification des entreprises et des dépôts à la recherche de produits de contrebande

· L’inspection et la saisie de véhicules transportant des produits de contrebande au niveau des postes de contrôle de l’AGD

· La mise sur pied de brigades mobiles dans certaines régions de la capitale pour identifier les différentes sources et destinations des marchandises de contrebande

M. Saint-Louis lance un appel de collaboration à toute la population haïtienne afin de faciliter le travail des agents douaniers, mandatés pour effectuer ce travail de contrôle.  

Le Chef de l’Etat, très préoccupé par la question de la contrebande, assure que moyens et mesures seront renforcés afin de réduire au maximum les pertes enregistrées par l’administration publique dans ce secteur, pour ainsi améliorer les recettes de l’Etat, protéger la santé de la population et relever l’économie nationale.  

FIN 

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top