signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Politique

Un nouvel accord politique pour en finir avec Martelly

Un nouvel accord politique pour en finir avec Martelly

« Le rejet par la Chambre basse de la déclaration de politique générale du Premier ministre nommé, le 20 mars 2016, est une bonne chose », estime Moise Jean-Charles qui croit que l’Accord daté du 5 février n’existe plus. 

Le candidat à la présidence sous la bannière de la plateforme Pitit Dessalines appelle à l’élaboration d’un nouvel accord politique pour en finir avec l’ancien président Michel Joseph Martelly, cosignataire du document.

La nouvelle entente politique devra être élaborée, préconise M. Jean-Charles, avec la participation de tous les partis politiques afin d’arriver à la mise en place d’un nouveau Gouvernement, d’un Conseil électoral provisoire et d’une commission de vérification électorale chargée d’apporter un éclairage sur les élections de 2015.

Toutefois, Moise Jean Charles, qui compte poursuivre les pourparlers avec le président provisoire de la République pour arriver à conclure un nouvel accord, a tenu à préciser qu’il n’entend  pas participer au prochain Gouvernement.

Fritz Alphonse Jean devait être installé comme Premier ministre, croit Moise Jean Charles qui demande à connaitre les raisons pour lesquelles  le président provisoire de la République, Jocelerme Privert, ne l’a pas installé.

Le dirigeant politique juge qu’il est maintenant venu le temps de choisir un nouveau Premier ministre, et de l’installer pour faire avancer le pays.

Qu’en sera-t-il alors des prérogatives du parlement ?

Photo: Lesly Dorcin

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top